Applications du LiDAR en sciences géo-historiques

Le 09 et 10 Novembre 2016,
Maison Max Weber, Université de Paris Nanterre

Journée d’étude et workshop organisés conjointement par le programme « Archéologies du Bassin Parisien » de l’UMR 7041, la commission « Landscape archaeology » de l’UISPP, le Master Recherche, spécialité « Archéologie et environnement » de l’Université Paris I et le séminaire « Les SIG un outil pour l’interdisciplinarité » de l’EHESS

Workshop le 9 novembre 2016 de 14h à 18h,
Maison Max Weber, salle R09.
Inscription requise (laurent.costa@mae.cnrs.fr)

Journée d’étude le 10 novembre 2016 de 9h30 à 13h30,
Maison Max Weber, salle de conférence 1. Entrée libre

Contacts :
Laurent Costa
Christophe Petit
Sandrine Robert

Programme et résumés à télécharger

La technique du LiDAR (Light Detection and Ranging) permet une restitution très fine de la topographie, y compris sous couvert forestier, à partir d’un scanner laser embarqué dans un avion. Depuis quelques années, cette technologie rend visible des vestiges archéologiques sur des kilomètres carrés de zones forestières jusqu’alors muettes vues du ciel. Les sites archéologiques sont reconstitués avec leur environnement (routes, parcelles, structures agraires etc.) à des échelles difficilement analysables jusqu’alors. La journée Application du LiDAR en sciences géo-historiques, se tiendra le 10 Novembre à Nanterre dans la salle de conférence 1, RDC Max Weber de 9h00 à 13 h30. Les intervenants proposeront des communications de 25 min (20 min + 5 min de questions). Seront discutés les outils et méthodes d’analyse et leurs apports et limites dans le cadre d’une démarche historique et archéologique. Cette journée est réalisée dans le cadre des échanges entre le programme « Archéologies du Bassin Parisien » de l’UMR 7041, les travaux de la commission « Landscape archaeology » de l’UISPP, le Master Recherche, spécialité « Archéologie et environnement » de l’Université Paris I et le séminaire « Les SIG un outil pour l’interdisciplinarité » de l’EHESS. Elle s’inscrit dans une suite de journées atelier tenues en 2012 et 2013. La journée est associée à un atelier de formation pratique sur le traitement des données LiDAR qui se tiendra le mercredi 09 Novembre à la Maison Max Weber de 14h à 18 h. Une inscription est nécessaire pour son suivi.


Programme prévisionnel

Mercredi 9 novembre 2016
14h-18h
Atelier Traitement des données LiDAR en sciences géo-historiques, animé par F. Pouget (Université de la Rochelle). Inscription requise (laurent.costa@mae.cnrs.fr)

Jeudi 10 novembre 2016
9h00-9h30 : accueil des participants

9h30-9h55
Bases théoriques et exemples de traitement de données LiDAR F. Pouget (Univ. La Rochelle)

9h55-10h20
Les apports inédits du LiDAR à l’archéologie des paysages : L’exemple de la restitution des modelés agraires B. Sittler (Université de Freiburg)

10h20-10h45
Typologie et chronologie des parcelles fossiles de la Forêt de Châtillon-sur-Seine (Côte-d’Or) de la protohistoire à l’époque contemporaine : apport des données LiDAR pour la reconstitution et l’analyse des systèmes agraires A. Giosa, (UMR ArScAn, équipe Archéologies environnementales)

10h45-11h15
9200 hectares de données… Le collectif face au big data : l’interprétation partagée des données LiDAR du Malpaïs (Zacapu, Michoacán, Mexique) Marion FOREST (UMR 8096 – ArchAm), Grégory PEREIRA (UMR 8096 – ArchAm), Laurent COSTA (UMR7041 ArScAn)

11h15-11h40 : Pause

11h40-12h05
Le programme SOLiDAR : diachronie de l’occupation du sol dans les forêts autour de Blois et Chambord (Loir-et-Cher) Clément Laplaige (Université de Tours)

12h05-12h30
Apports du LiDAR aéroporté pour l’étude des polémoformes de la forêt domaniale de Verdun (Meuse) Rémi de Matos Machado, Université Paris Diderot

12h30-12h55
Le siège d’Alésia en 52 av. n. è. : l’apport de la confrontation des données issues des photographies aériennes et du relevé LiDAR J. VIDAL (UMR ArTeHiS 6298)

12h55-13h30 : Discussion et échanges