Créée en 1989 par dix-huit anthropologues qui chacun dans leur domaine ont marqué la discipline, l’APRAS a mené pendant 24 ans une réflexion sur la pratique de l’anthropologie, ses objets, ses méthodes, les conditions d’exercice de la profession et de son devenir.

Association régie par la loi de 1901, ouverte à tous les anthropologues, statutaires ou non, résidant en France ou à l’étranger, elle a suivi les développements institutionnels de l’anthropologie à travers les réformes successives des instances françaises qui veillent au recrutement et à l’évaluation des chercheurs (CNRS, CNU, IRD...).

L’association s’est aussi attachée à la réalisation de Journées d’études, professionnelles et scientifiques, et au parrainage de colloques organisés par ses membres. Chaque année, elle a organisé la Conférence Robert Hertz qui accueillait étudiants et professionnels des sciences sociales et humaines.

En 2013, prenant en compte la création récente de l’AFEA à laquelle elle a participé et adhéré elle-même en tant qu’association, l’APRAS a décidé de cesser son activité, les membres de son bureau continuant leur action pour la discipline dans divers autres dispositifs, dont l’AFEA, que les membres de l’APRAS sont invités à rejoindre (http://asso-afea.fr/).

Les archives de l’APRAS, qui retracent de grands moments de la discipline, sont toujours disponibles sur ce site, les documents étant déposés parmi les archives des ethnologues de la Bibliothèque Eric-de-Dampierre du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative.