Thèmes de recherche > Détermination et sens des systèmes techniques


Détermination et sens des systèmes techniques :
économique, technique, spatial


Le(s) sens
de l'altérité

Les sens
de l'évolution

Détermination et
sens des systèmes techniques










  Cette approche plus classique rend compte de phénomènes techniques à une échelle plus régionale, centrée sur un ou plusieurs ensembles culturels. Dans ce cadre d’analyse, plusieurs axes sont abordés, tous voués à caractériser techniquement les ensembles culturels et à leur donner un sens historique.

  Le premier axe consiste à déterminer l’ensemble des connaissances et savoir-faire propre à chaque ensemble lithique. Mais du choix des caractères descriptifs retenus, les classifications peuvent différer. Le travail entrepris par H. Koehler sur les industries laminaires moustériennes du Bassin parisien, a montré que selon l’échelle descriptive choisie, l’image des connaissances des assemblages lithiques diffère considérablement, de même que leur spatialisation, rendant ainsi compte de faux territoires. Cela signifie que, malgré la justesse des caractères requis pour écrire et identifier schèmes et chaînes opératoires, ils ne permettent pas de rendre compte de territoires réels. Cette limitation doit nous enseigner qu’en réalité il n’existe pas de classification objective. L’erreur commise est de penser qu’il existe une classification universelle. Ce travail montre que tout doit partir d’un questionnement. Vient ensuite la classification d’éléments techniques afin de mettre en évidence des différences dont le seul objectif est d’éclairer les questions posées.

  Le travail d’identification des schèmes opératoires est donc un préalable fondamental qui doit sans cesse être revisité. L’objectif n’est pas de tout savoir sur tout, il est de trouver la bonne adéquation entre questions et données collectées.

  Ce questionnement peut être multiple : en termes d’identité culturelle, d’économie, de mobilité, de migrations etc.

  De façon générale, les périodes chronologiques couvrent l’ensemble du Pléistocène, sauf pour le cas particulier de l’Amérique du Sud où nous travaillons sur la charnière Pléistocène/Holocène.

  Le nombre très important de pays que nous parcourons est lié à nos thématiques. D’une certaine manière nous transcendons l’espace pour mieux percevoir les aires culturelles techniques. Indépendamment de l’implication géographique de ce type d’approche, que nous borderons ultérieurement, l’objectif est d’enregistrer le maximum de données techniques dans un but comparatif.

Axes de recherche du thème

- Les périodes anciennes (Paléolithique inférieur)
Opérations liées à ce thème : Etudes de collections au Kenya, en Ethiopie, Israël, Syrie, Italie, Espagne, France, Belgique, Chine et Corée.

- Le Paléolithique moyen
Opérations liées à ce thème : Etudes de collections et fouille en France (Est, Bassin parisien, Provence), en Italie (Ligurie), en Afrique de l’Ouest et Afrique du Sud et au Proche-Orient (Syrie).

- La Transition et le Paléolithique supérieur
Opérations liées à ce thème : Etudes de collections et fouilles en France.

- Les cas de l’Asie de l’est et de l’Amérique du sud
Opérations liées à ce thème : Etudes de collections et fouilles en Argentine, Brésil et Uruguay.

- La notion d’espace


Autres thèmes de recherche :
- Le(s) sens de l’altérité
- Les sens de l’évolution : approche techno-logique











Accueil Contact



Thèmes de recherche Programmes



Enseignement Pages personnelles