Webmail
Annuaire

Thesaurus géographique GeoEthno

Bref historique du thesaurus

1985 : l’informatisation de la bibliothèque Eric-de-Dampierre

Le thesaurus GeoEthno a été construit à partir de la liste de mots-clés géographiques constituée depuis l’informatisation de la bibliothèque en 1985, qui comptait environ 2000 termes.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une réflexion menée à la bibliothèque sur l’usage des vocabulaires d’indexation documentaire pour les bases de données bibliographiques, et qui concerne aussi les vocabulaires de mots-clés thématiques et ethnonymiques.

A l’origine, l’indexation géographique du catalogue était faite à partir du "Thesaurus de noms de lieux utilisés dans le fichier FRANCIS, ed. CNRS, CDSH, 1983". Cependant, au fil du temps et des changements dans les noms de lieux, ce document était devenu obsolète et difficilement utlisable.

2001 : la création d’un nouvel outil pour les mots-clés

En 2001, il a donc été décidé de construire un nouvel outil. En effet, à cette époque, les thesaurus disponibles en ligne sur internet ne répondaient pas complètement aux besoins de la bibliothèque en matière de noms géographiques. D’une part leur couverture ne correspondaient pas toujours au fonds documentaire de la bibliothèque, souvent axé sur des régions isolées intéressant les ethnologues comme les petites îles par exemple ; d’autre part les produits les plus détaillés étaient plutôt orientés sur le monde anglophone (comme le TGN).

Le corpus des 2000 termes disponibles a donc été nettoyé et enrichi à la suite d’un travail comparatif sur des atlas et des listes de référence [1]. Ensuite, il a été organisé en liste structurée grâce à la création d’une DTD (Document Type Definition) en SGML (ISO 8879:1986). Un document de travail (publication sur papier) a été édité en 2001 comme première édition du thesaurus.

2003 : Le thesaurus en accès libre sur internet

En 2003, le thesaurus a été mis en accès libre sur internet, après formatage et importation dans le logiciel documentaire Dbtext et est ainsi devenu un produit entièrement électronique. Aujourd’hui, le nombre de descripteurs est d’environ 18000. Au fil des années, l’accroissement et la disponibilité des ressources géographiques et documentaires sur internet, ainsi que le développement des technologie XML, a grandement facilité la mise à jour et l’évolution du thesaurus.

Voir en ligne : Accès au thesaurus GeoEthno

Mis à jour le 28 mars 2012

[1] *telles que : Liste des exonymes français d’Europe et Pays et Capitales du Monde (pays indépendants au 1.1.2004) de la Commission toponymique de l’IGN.



Documentation du thesaurus GeoEthno. Version 2012.


Enregistrer au format PDF L'article en PDF