« Climatic change, environmental crisis, and the rise of complex urban societies in the Old and New Worlds »

Conférence LabEx DynamiTe

« Climatic change, environmental crisis, and the rise of complex urban societies in the Old and New Worlds »

M. Rafael Cobos (Université Autonome du Yucatan, Mexique)
Professeur invité dans le cadre du LabEx DynamiTe (G.T. 1.3.)
Samedi 16 janvier 2016, de 14h à 15h
INHA
salle Jullian
lors de la journée de l’École doctorale d’archéologie (ED 112) de l’Université Paris 1


La problématique de l’impact des sécheresses sur les villes pré-industrielles demande une recherche comparative dans l’Ancien et le Nouveau Mondes en tenant compte des contrastes urbanistiques et historiques. La ville maya de Chichen Itza est située au milieu de la péninsule nord du Yucatán, la plus aride. Centre de pélerinage en raison de ses nombreux cénotes d’eau devenu une capitale aux échelles de l’aire maya et même de la Mésoamérique, la ville s’est développée rapidement à partir du VIIIe siècle apr. J.-C. Elle perd toute suprématie dès 1100. Cette séquence courte d’une capitale ancienne, objet de nombreuses recherches, permet de poser toute une série de questions spécifiques sur le rapport entre l’urbanisation et le changement climatique, en l’occurrence la transition vers l’Optimum médiéval.

 

ARCHAM_logo

logo_paris1_cmjn_2015_web