CULTURE : MODES D’EMPLOI. LA PATRIMONIALISATION À L’ÉPREUVE DU TERRAIN

Colloque final du projet ANR FABRIQ’AM
La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui

30 mai – 1er juin 2016
Lieu : La Barge du CROUS, Quai François Mauriac, Port de la Gare, 75013 Paris

Organisation : Anath ARIEL DE VIDAS (CNRS-CERMA/MOndesAM), Valentina VAPNARSKY (CNRS-EREA/LESC), Magda Helena DZIUBINSKA (EREA/LESC) et l’équipe FABRIQ’AM

Conférenciers invités :
Claudia BRIONES (Universidad Nacional de Río Negro-CONICET), Michael HERZFELD (Harvard University), Fernando SANTOS-GRANERO (Smithsonian Tropical Research Institute)

Contact – Accès libre dans la limite des places disponibles

Télécharger le programme

Voir les vidéos des conférences


Lundi 30 mai 2016

Matin 10h-12h30

Introduction générale
Anath ARIEL DE VIDAS (CNRS-CERMA/MOndesAM) et Valentina VAPNARSKY (CNRS-EREA/LESC)

CONFÉRENCE DE MICHAEL HERZFELD(Department of Anthropology, Harvard University, États-Unis)
PATRIMOINE ET PROPRIÉTÉ : LES ORIGINES BUREAUCRATIQUES ET SCIENTIFIQUES DES CONFLITS CULTURELS

Après-midi 14h-17h30

Présidente de séance : Aurore MONOD BECQUELIN (CNRS-LESC)

SESSION I – CULTURE ET PATRIMOINE : QUELS TERMES IN SITU ?

Introduction : « Avons-nous de la culture ? »
Interférences terminologiques dans et au-delà de la patrimonialisation
Anath ARIEL DE VIDAS (CNRS-CERMA/MOndesAM) et Vincent HIRTZEL (CNRS-EREA/LESC)

Discutante de la session : Anne-Christine TAYLOR (CNRS-EREA/LESC)

Une indianité interculturelle ? Cultura et nouveaux modes de gouvernance
Marie CHOSSON (INALCO-CESSMA) et Julie CARPENTIER (EREA/LESC)

Les coutumes entre paganisme et barbarie : El costumbre « le coutume » (Nahua, Mexique) et la mala costumbre « la mauvaise coutume » (Yurakaré, Bolivie)
Anath ARIEL DE VIDAS (CNRS-CERMA/MOndesAM) et Vincent HIRTZEL (CNRS-EREA/LESC)

Du mode d’être à la culture
Isabelle DAILLANT (CNRS-EREA/LESC)

La « culture » dans les grammaires amérindiennes
Cédric BECQUEY (EREA/LESC), Valentina VAPNARSKY (CNRS-EREA/LESC) et Cédric YVINEC (LAS)

 

Mardi 31 mai 2016

Matin 9h-12h30

SESSION II – INDIENS SUR SCÈNES, ÉTRANGERS CAPTIVÉS

Président de séance : Emmanuel DE VIENNE (Université Paris Ouest Nanterre-EREA/LESC)

Introduction : Mise en spectacle de la culture et secret
Philippe ERIKSON (Université Paris Ouest Nanterre-EREA/LESC), Cédric YVINEC (LAS) et Chloé NAHUM-CLAUDEL (Pembroke College, University of Cambridge)

Les concours de beauté amérindiens. Nouvelles formes de spectacularisation de l’indianité
Magda Helena DZIUBINSKA (EREA/LESC)

• Shamanism, Patrimony and Indigenous Autonomy in Contemporary Colombia: Negotiating identity in a context of violence
E. Jean LANGDON (Universidade Federal de Santa Catarina, Brésil)

Danseurs wayãpi au Festival d’Avignon. Un spectacle interculturel, un acte diplomatique
Jean-Michel BEAUDET (Université Paris Ouest Nanterre-CREM/LESC)

Commémorer un massacre, enfouir les secrets dans les Andes du Pérou
Valérie ROBIN AZEVEDO (Université Paris Descartes-CANTHEL)

Montrer pour cacher : la transmission d’un savoir rituel shuar (Amazonie équatorienne) dans le contexte néo-chamanique
Katarzyna ZAJDA (EPHE-IMAF)

Après-midi 14h-17h15

SESSION III – DE L’ÉVANESCENCE ET DE LA PÉRENNITÉ DES CHOSES

Président de séance : Philippe ERIKSON (Université Paris Ouest Nanterre-EREA/LESC)

Introduction : De l’évanescence et de la pérennité des choses
Laurence CHARLIER (Université Toulouse Jean Jaurès-LISST/CAS) et Valentina VAPNARSKY (CNRS-EREA/LESC)

Vertigineux vestiges : temps de pierres en pays maya et aymara
Laurence CHARLIER, Valentina VAPNARSKY, Marie CHOSSON (INALCO-CESSMA), Cédric BECQUEY (EREA/LESC) et Helios FIGUEROLA PUJOL (EREA/LESC)

Des vestiges toujours actifs. Mémoires et temporalités dans les Andes de Bolivie
Pablo CRUZ (CONICET) et Gilles RIVIERE (EHESS-CERMA/MOndesAM)

Les vestiges comme source de légitimation territoriale
Pirjo Kristiina VIRTANEN (Université de Helsinki, EREA/LESC), Emilie STOLL (IRD-PALOC) et Florencia TOLA (CONICET)

Traces de malemorts ou lieu de nostalgie ? Sanctification et/ou patrimonialisation d’un village noir détruit (Choco, Colombie)
Anne-Marie LOSONCZY (EPHE-CERMA/MOndesAM )

17h30-18h30

CONFÉRENCE DE FERNANDO SANTOS-GRANERO (Smithsonian Tropical Research Institute, Panama)
PATRIMONIALIZATION, DEFILEMENT & THE ZOMBIFICATION OF CULTURAL HERITAGE

 

Mercredi 1er juin 2016

Président de séance : Patrick DESHAYES (Université Lumière-Lyon II, EREA/LESC)

Matin 10h-12h30

SESSION IV – DILEMMES PARTICIPATIFS ET JEUX DE LÉGITIMATION

Introduction : Dilemmes participatifs et jeux de légitimation dans la patrimonialisation
Chiara BORTOLOTTO (ANR, UNESCO FRICTIONS), Silvia MACEDO (EREA/LESC), Véronique BOYER (CNRS-CRBC/MOndesAM), Gérard COLLOMB (CNRS-LAIOS/IIAC), Aline HEMOND (Université de Picardie-Jules Verne-EA « Habiter le monde »), Sylvie PEDRON-COLOMBANI (Université Paris Ouest Nanterre-EREA/LESC)

Discutante de la session : Sylvie SAGNES (CNRS-IIAC/LAHIC)

De quelques points de vue sur la formation de chercheurs amérindiens au Brésil
Dominique TILKIN GALLOIS (Universidade de São Paulo-CEstA, Brésil)

Nouveaux acteurs, logiques anciennes ? La patrimonialisation du territoire (Brésil, Colombie)
Véronique BOYER (CNRS-CRBC/MONDESAM) et Odile HOFFMANN (IRD-URMIS)

Construire et inventer le patrimoine zápara. Acteurs, intérêts, conflits en Amazonie équatorienne
Anne-Gaël BILHAUT (URA-IKIAM, EREA/LESC)

Après-midi 14h-15h30

Prises multiples du « patrimoine culturel immatériel », à partir du haut et du bas Maroni
(Guyane) Gérard COLLOMB (CNRS-LAIOS/IIAC) et Thomas MOUZARD (Direction des affaires culturelles de Guyane/Ministère de la Culture)

Patrimoine et migration : processus transnationaux de collaboration, construction et légitimation à partir de deux études de cas (Nahua et Mayas vers les États-Unis)
Aline HEMOND (Université de Picardie-Jules Verne-EA « Habiter le monde ») et Sylvie PEDRON-COLOMBANI (Université Paris Ouest Nanterre-EREA/LESC)

16h-17h

CONFÉRENCE DE CLAUDIA BRIONES
(Instituto de Investigaciones en Diversidad Cultural y Procesos de Cambio, Universidad Nacional de Río Negro-CONICET, Argentine)
“SPIRITUALITY… WE DO NOT HAVE SUCH A THING”: PATRIMONIALIZATION PROCESSES AS MINEFIELDS

17h : Discussion générale