Fonds Claude Tardits

Référence fr/up10/mae/lesc/fct
Date de création 2007
Niveau de description Fonds
Nom du producteur Tardits, Claude
Notice biographique

Claude Tardits (1921-2007)

Né à Paris le 12 avril 1921, Claude Tardits est initié à l’anglais très jeune. Il obtient tout d’abord un diplôme HEC et un titre en Droit en 1943. La période de la guerre est ensuite le temps des distinctions militaires et celui des rencontres d’où va naître sa passion pour l’Afrique.

Il reprend ses études en 1949 avec une licence ès lettre de la Sorbonne, complétée un an plus tard par le diplôme du C.F.R.E. (Centre de formations à la recherche ethnologique de la Sorbonne et du Musée de l’Homme). Sur les conseils de son professeur C. Lévi-Strauss, il part en 1950 se former aux États-Unis à la Northwestern University (Evanston), à l’Université de Chicago (où il se lie d’amitié avec Éric de Dampierre) et enfin à la Columbia University de New-York.

Dès son retour en France, en 1954, Claude Tardits entre au CNRS et accomplit des recherches pour l’ORSTOM et pour l’UNESCO au cours d’une mission de deux ans à Porto-Novo (Dahomey). C’est en 1959 qu’il partira au Cameroun, dans la capitale du royaume Bamoum (Foumban). Les vingt années de recherches qui suivirent aboutiront en 1978 à la soutenance de sa thèse de doctorat d’État "Le royaume bamoum".

Sa carrière universitaire débute bien avant, en 1962, avec la fondation de l’Université Fédérale de Yaoundé au Cameroun où il dirigera le département de Sociologie jusqu’en 1969. Mais c’est à Paris, à l’École Pratique des Hautes Études V° section, qu’il passera 25 années (jusqu’à sa retraite) à développer ses recherches, exerçant les fonctions de directeur d’étude (dès 1964), président de l’école et administrateur général. Il est par ailleurs sollicité pour enseigner à l’École Polytechnique à Paris, mais aussi au Canada (Université de Laval), aux États-Unis (Wellesley College) et au Collège de France…

Présentation du contenu

Le fonds Claude Tardits comprend ses notes de recherches (thèmes de recherches), les résumés de ses cours et conférences, des documents images (photos d’objets de musées) ainsi que son importante documentation bibliographique.

Ces notes de recherches se composent de documents variés : des notes bibliographiques et des plans de travail, des cartes et de nombreux schémas et tableaux (visant l’analyse comparative des espaces étudiés), de la correspondance et des retranscriptions d’entretiens ainsi que des textes rédigés. Ils concernent les Bamiléké et les Bamoum et portent plus largement sur les systèmes politiques et de parenté de nombreux royaumes africains.

La documentation bibliographique forme la part la plus importante de ce fonds. Constituée de tirés à part ordonnés thématiquement dans des classeurs, elle est le fruit de nombreuses missions bibliographiques réalisées à l’étranger.

Code de classement 32
Statut juridique Toute reproduction ou publication des documents est soumise à autorisation préalable.
Accessibilité L'accès au fonds est soumis à une autorisation préalable conditionnée par la justification d'une recherche.
Langue document fre, nic
Thématique
Géographique
Ethnique
Personnage
Oeuvre

Contenu