« Effervescence visuelles : la peinture autochtone contemporaine en Amazonie péruvienne »

Maria Eugenia Yllia
« Effervescence visuelles : la peinture autochtone contemporaine en Amazonie péruvienne »

Conférence dans le cadre de l’ANR FABRIQ’AMLa fabrique des « patrimoines » : Mémoires, savoir et politique en Amérique indienne aujourd’hui

23 janvier 2015, de 14h30 à 17h
MAE, salle 308
La conférence sera donnée en espagnol

La production visuelle d’une génération d’artistes autochtones de l’Amazonie s’est affirmée ces dernières décennies. Elle puise son inspiration dans les histoires des différentes ethnies amazoniennes, leurs mythologies, leurs croyances respectives et les problèmes sociaux et économiques auxquels les populations locales sont de nos jours confrontées: défense des territoires, préservation de l’environnement, développement. L’intérêt suscité par plusieurs expositions, en particulier au Pérou et en Europe, ainsi que la présence de plusieurs de ces peintres sur le marché de l’art national et international (Elena Valera, Lastenia Canayo, Enrique Casanto, Rember et Santiago Yahuarcani, et Brus Rubio) témoignent de la vitalité de ces nouvelles formes d’expression.

Cette production artistique procède autant d’une volonté de récupération identitaire que de la reconnaissance et de la visibilité au quotidien. Fondée d’un point de vue esthétique sur un processus d’hybridation et d’interculturalité (utilisation de techniques et de matériaux traditionnels au sein de formes occidentalisées), elle donne à voir le regard, à entendre la «voix» et à connaître l’histoire/les histoires spécifiques de celui qui a été longtemps considéré comme le «primitif» par excellence – l’Indien de la forêt tropicale -, le subalterne appréhendé dans une double imagerie exotique (le sauvage emplumé) ou tremendista (le sauvage anthropophage).

Maria Eugenia Yllia  donnera également une conférence à la Maison de l’Amérique Latine le 21 janvier, mais sa présentation dans le cadre de FABRIQ’AM sera plus exhaustive et permettra d’entamer un débat sur les nouvelles formes d’expression artistique en Amazonie péruvienne.

Maria Eugenia Yllia est historienne de l’art, membre de l’Instituto de Investigaciones Museológicas y Artísticas de la Universidad Ricardo Palma y Coordinadora del Centro de Documentación de Arte Peruano Contemporáneo del Centro Cultural de España en Lima. Elle a publié des articles sur les peintres huitoto Murui-Bora, et est commissaire d’expositios d’art autochtone de l’Amazonie peruvienne et colombienne.
Organisation :
Nancy Ochoa <nancyocho@hotmail.com>
Centre EREA du LESC (CNRS & Université Paris Ouest)