Enseignements & Formations

Le regroupement d’activité d’enseignement et de recherche en sciences humaines et sociales est un principe fondateur du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme. La MAE, en regroupant la recherche et la formation en archéologie, ethnologie, préhistoire et sciences de l’Antiquité, a pour objectifs :

  • la mise en valeur d’un patrimoine scientifique exceptionnel : bibliothèques et archives scientifiques
  • la valorisation de la recherche par l’organisation de rencontres, l’accueil de chercheurs étrangers et des publications
  • l’accès à des outils scientifiques communs et l’appui à deux écoles doctorales et d’un master.

ÉCOLES DOCTORALES

« Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent », Université Paris Ouest Nanterre La Défense
« Archéologie », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
« Histoire », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

MASTERS

Master 2 « Ethnologie, ethnomusicologie et préhistoire », Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Spécialité 1 : « Ethnologie et préhistoire »
– parcours 1 : Ethnologie générale (responsable : Olivier Kyburz)
– parcours 2 : Ethnologie préhistorique (responsable : Augustin Holl)

Spécialité 2 : « Ethnomusicologie et anthropologie de la danse » (présentation en français ou en anglais)
– parcours 1 : voie recherche (responsable à l’Université Paris Ouest : Jean-Michel Beaudet)
– parcours 2 : voie professionnelle (responsable à l’Université Paris Ouest : Jean-Michel Beaudet)

Consulter le programme

Master 2 Professionnel d’archéologie (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

Consulter le programme 

Master 2 Recherche spécialité « Archéologie préhistorique et protohistorique » (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

Consulter le programme

PROGRAMMES INTERNATIONAUX

Programme d’échanges entre la MAE, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et  l’Université de Chicago

La MAE (CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et l’Université de Chicago concrétisent depuis 2010 un partenariat d’échanges entre leurs deux institutions, avec le projet intitulé Migration, Material Culture, and Memory : Constructing Community in Mobile Worlds financé par le Partner University Fund, créé par l’ambassade de France aux Etats-Unis avec la Fondation new-yorkaise FACE (French American Cultural Exchange) pour promouvoir des partenariats dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur entre institutions françaises et américaines de haut niveau.
Le projet Migration, Material Culture, and Memory : Constructing Community in Mobile Worlds se déroule sur trois années universitaires, de 2010 à 2013. Il permet l’échange de doctorants et de professeurs entre les deux institutions.
Chaque année, 4 doctorants et un professeur vont suivre et dispenser un cours pendant 3 mois dans l’institution partenaire. Les étudiants français et américains suivent dix workshops par an, en visioconférence depuis le centre de l’Université de Chicago à Paris (rue Thomas Mann). Ce sont des ateliers de travail où chacun présente l’état d’avancement de sa recherche et travaille sur des textes distribués relevant des thématiques du programme. Enfin, une fois par an, au printemps, est organisé un colloque en alternance en France et aux Etats-Unis. En mai 2013, le programme se clôture par un colloque à Chicago.

Séminaire doctoral européen d’Archéologie « Paris-Berlin-Salerne » sur le thème des « Espaces et échanges en Méditerranée antique »

Ce séminaire, qui se déroule sur 3 ans (2010-2013), a reçu le soutien de la Région Ile-de-France dans le cadre du soutien aux expérimentations et partenariat en faveur de la mobilité internationale, et de l’Université franco-allemande.
Région Ile de France Université franco-allemande

Il s’agit d’organiser un partenariat entre trois villes européennes (Berlin, Paris et Naples) en prenant appui sur les laboratoires et les formations doctorales des universités impliquées dans le projet :

  • à Paris, les laboratoires d’archéologie de la MAE ainsi que les deux écoles doctorales «Archéologie» de Paris 1- Panthéon Sorbonne et « Milieux cultures et sociétés du passé et du présent » de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense présents à la MAE de Nanterre.
  • à Berlin, le cluster d’Excellence TOPOÏ constitué entre la Frei Universität et l’Université Humboldt ainsi que d’autres partenaires, tels que l’Institut allemand d’Archéologie (DAI).
  • en Italie, les départements d’archéologie et Beni Culturali des Universités de Salerne et de Naples.

Chacun des pays accueille, dans le cadre d’un séminaire doctoral européen d’archéologie, un groupe constitué de six doctorants et deux ou trois enseignants chercheurs.

Les objectifs sont :

  • de permettre à la communauté de doctorants ainsi constituée de monter des enquêtes communes dans une expérience de plurilinguisme, de participer à des chantiers archéologiques communs. Un certain nombre de cotutelles pourront en découler pour les étudiants de Master 2 que la MAE souhaite impliquer dans ce projet.
  • de mettre en place une école doctorale européenne et un GDR.

Le séminaire est organisé selon trois types d’interventions :

  • chaque doctorant, chacun dans sa langue, présente devant les collègues enseignants et les autres étudiants l’état de sa recherche.
  • selon le programme de chaque séminaire, six collègues de nos universités présentent une conférence faisant état de leurs derniers travaux.
  • un programme de visites de musées est mis en place.

Partenariat MAE/UMASS Boston

Ce partenariat entre la MAE et l’Université du Massachussetts a bénéficié d’une subvention de la Région Ile-de-France dans le cadre du dispositif de « Soutien aux coopérations internationales universitaires et scientifiques ».
Région Ile de FranceUmass Boston
Ce programme de mobilité internationale – qui s’est achevé en 2012 – intitulé « Henri Lefebvre, le rural, la ville et l’environnement aujourd’hui », était de croiser les regards sur l’œuvre de ce penseur – nanterrois (et francilien) de surcroît – qui, en France comme aux États-Unis, est d’une étonnante actualité. Autour de cet auteur et des thèmes conjoints de la ville et l’environnement, plusieurs séminaires doctoraux se sont tenus alternativement à Nanterre et à Boston.
Avec le soutien de l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, le programme a également donné lieu à un colloque international sur « Henri Lefebvre : une pensée devenue monde ? » qui s’est tenu les 27 et 28 septembre 2011 à Nanterre.
L’objectif à long terme est d’entretenir cette mobilité de recherche à l’international, afin de développer des formations et des enseignements en commun, de mettre en place des co-tutelles de thèse, et de pérenniser des échanges scientifiques incluant des séjours plus ou moins longs à l’étranger pour professeurs et doctorants.
Documents à consulter :
– Film de présentation du séminaire qui s’est tenu à Nanterre en 2011
– Programme du colloque international de 2011 à Nanterre
– Numéro spécial de la revue L’Homme et la Société (n°185-186, avril 2013), « Henri  Lefebvre. Une pensée devenue monde », coordonné par Patrick Cingolani


SÉMINAIRES

OFFRES DE STAGE