Guillaume GERNEZ – Construction, utilisation(s) et destruction des monuments funéraires : les nécropoles protohistoriques d’Adam (Sultanat d’Oman)

« Construction, utilisation(s) et destruction des monuments funéraires : les nécropoles protohistoriques d’Adam (Sultanat d’Oman) »

Guillaume GERNEZ
Maître de conférences – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Directeur de la Mission Archéologique Française d’Adam
Page personnelle

LE FUNÉRAIRE. Mémoire, protocoles, monuments.
11e colloque annuel de la MAE

Retour aux vidéos


À partir de la fin du IVe millénaire, la monumentalité et la visibilité caractérisent l’architecture et le paysage funéraire dans toute la Péninsule arabique. Les nécropoles de la région d’Adam (Oman central) se caractérisent par la récurrence de leur utilisation, ce qui permet de mettre en évidence une séquence complexe de constructions, réaménagements, pillages, réutilisations et destructions depuis le début de l’âge du Bronze jusqu’à la fin de l’âge du Fer. Malgré les difficultés de lecture et/ou d’interprétation des gestes et concepts liés à chacune de ces actions distinctes, nous tenterons d’analyser les plus significatives en insistant sur la thématique de la monumentalité et de sa pérennité.