Fiche scène

 

 

 Scènehaut de page 
 
support : Tomba della Pulcella ; Tombe de la Pucelle, Tarquinia, nécropole(s)
technique : fresque
emplacement : paroi du fond
mots clés : musicien ; Gorgone ; génie ailé ; Hypnos ; Thanatos ; architecture ; niche ; ténia ; arbuste ; volatile ; musicienne ; végétation ; végétation ; instrument de musique ; prothésis ; Enfers
auteur de la fiche : NL-AF-LC-LCh
description : A gauche du loculus : jeune homme vers la droite (tunique courte rouge sur tunique longue transparente, bottines) jouant de la cithare. Sur la paroi du fond du loculus central (hexagonal, décoré de deux colonnes toscanes, d'une sima à kymation ionique et frise de vagues, d'acrotère à volutes et palmette, et à fronton à motif de gorgonéion) : deux génies ailés nus portant horizontalement un tissu. A droite du loculus : jeune homme vers la gauche (tunique courte rouge à bande crème sur tunique longue transparente, bottines) jouant de l'aulos double. Au-dessus du loculus, deux ténias suspendues et deux oiseaux affrontés. Aux angles, un arbuste.

 

 

 

 Interprétations (11)haut de page 
 
référence bibliographique : E. Brizio, « Tombe dipinte di Corneto », Bullettino dell'Instituto di corrispondenza archeologica 45, 1873, p. 73-85, 97-107, 193-204.
thème figuré : musique
personnages : génie ailé ; musicienne
valeur iconographique :
développement : Les deux génies ailés semblent tendre un voile au-dessus du mort. Les deux personnages aux instruments de musique de part et d'autre du loculus seraient des femmes.

référence bibliographique : L. Dasti, Notizie storiche archeologiche di Tarquinia e Corneto, Roma, 1878.
thème figuré :
personnages : musicienne ; musicien
valeur iconographique :
développement : Le personnage jouant de la cithare serait une femme, et celui à droite du loculus un homme.

référence bibliographique : F. Poulsen, Etruscan tomb-paintings. Their subjects and significance, Oxford, 1922.
thème figuré : prothésis
personnages : génie ailé
valeur iconographique :
développement : Les deux génies ailés sont des génies bienveillants. Ils portent un tissu qu'ils semblent vouloir déposer, vraisemblablement le linceul du mort.

référence bibliographique : F. De Ruyt, « Le Thanatos d´Euripide et le Charun étrusque », Antiquité classique 1, 1932, p. 61-77 et pl. 1-2.
thème figuré :
personnages : démon
valeur iconographique : eschatologique
développement : Dans le loculus sont représentés deux jeunes démons ailés étendant une couverture au-dessus de l'alcôve où est déposé le cadavre. Ils rappellent les jeunes démons qui, sur de nombreux monuments funéraires, accompagnent Charun ou en joue le rôle ; ils s'apparentent au Thanatos grec.

référence bibliographique : M. Pallottino, « Tarquinia », Monumenti antichi 36, 1937, col. 1-162 et pl. 1-10.
thème figuré :
personnages : musicien
valeur iconographique : funéraire
développement : C'est au loculus funéraire, décoré en forme de maison ou de temple et abritant le défunt ou le couple de défunts, que s'adresse la musique des deux musiciens.

référence bibliographique : J-R. Jannot, « L'aulos étrusque », L'Antiquité classique 43, 1974, p. 118-142 et pl. 1-6.
thème figuré : musique
personnages : musicien
valeur iconographique : funéraire ; rituelle
développement : L'aulète et le citharède se faisant face de part et d'autre d'un loculus tiennent ainsi un rôle dans les rites de passage. La musique dépasse ici le simple rôle funéraire pour se charger d'une fonction proprement religieuse, en rapport avec une croyance en une survie.

référence bibliographique : E.P. Markussen, « Tomba del Gorgoneion reviewed », Analecta Romana Instituti Danici 12, 1983, p. 55-63.
thème figuré :
personnages : Gorgone
valeur iconographique :
développement : Le gorgoneion associé à des volutes et palmettes fait penser au fronton de la tombe du Gorgoneion (TARQ27e).

référence bibliographique : J. C. Balty, « L'espace dans la peinture funéraire étrusque », Bulletin de la classe des Beaux-arts 67, 1985, p. 142-168, pl. 1-16.
thème figuré : prothésis
personnages :
valeur iconographique :
développement : Le loculus présente la forme caractéristique d'une chambre funéraire (poutre faîtière, toit à double versant), mais avec un décor de petit temple - dont le fronton rappelle certains baldaquins de prothésis. Le loculus constitue à la fois le catafalque de la cérémonie d'exposition et une réduction de la chambre funéraire.

référence bibliographique : A. Rouveret, « Espace sacré, espace pictural : une hypothèse sur quelques peintures archaïques de Tarquinia », Annali dell'Istituto universitario orientale di Napoli. Sezione archeologica X, 1988, p. 203-216 et fig. 49.
thème figuré :
personnages : génie ailé
valeur iconographique : symbolique ; rituelle ; funéraire
développement : Le loculus, aménagé comme un baldaquin, est le point vers lequel se tournent les convives du banquet des parois latérales (TARQ15b et d). Il constitue un espace réservé au mort.

référence bibliographique : M. Rendeli, « Anagoghe », Prospettiva 83-84, 1996, p. 10-29.
thème figuré : voyage vers l'au-delà ; prothésis
personnages :
valeur iconographique : eschatologique
développement : Les deux génies sont Hypnos et Thanatos, on retrouve le modèle attique du cratère d'Euphronios avec Sarpédon. Le défunt est héroïsé par le rituel par lequel il est enterré et il rejoint donc les autres représentés dans le banquet. Scène à relier avec TARQ15a. Nouvelle perspective de continuité de la vie après la mort : premiers signes de représentations à caractère privé. Comparer avec TARQ26.

référence bibliographique : R. Benassai, "Oltre le colonne. Riflessioni sulla dimensione ultraterrena e il passaggio all'aldilà nella pittura funeraria campana", in F. Gilotta (dir.), Pittura parietali, pittura vascolari. Ricerche in corso tra Etruria e Campania, Atti della giornata di studio, Santa Maria Capua Vetere, 28 maggio 2003, Naples, 2005, p. 143-150.
thème figuré :
personnages :
valeur iconographique :
développement : Les scènes peintes sur la paroi du loculus (TARQ15c,TARQ44c, TARQ45c, TARQ148a) montrent que le loculus devient le lieu de passage de la vie à la mort, le lieu de transition qui substitue la fausse porte peinte des tombes archaïques. Les scènes peintes représentent le monde de l'au-delà.

 

 Comparaisons iconographiques (2)haut de page 
 
comparaison : Reliefs funéraires du monde grec oriental de période hellénistique (gorgoneion et volutes).
relation chronologique : postérieur
référence bibliographique : E.P. Markussen, « Tomba del Gorgoneion reviewed », Analecta Romana Instituti Danici 12, 1983, p. 55-63.

comparaison : Cratère attique à figures rouges d'Euphronios: mort de Sarpedon
relation chronologique : antérieur
référence bibliographique : M. Rendeli, « Anagoghe », Prospettiva 83-84, 1996, p. 10-29.

 

 Images (8)haut de page 
 
Les deux génies ailés.
dessin

Le génie ailé de droite et l'aulète.
photographie NB

Le citharède et la moitié gauche du loculus.
photographie NB

Vue d'ensemble.
photographie couleur

Vue d'ensemble

Le gorgoneion.
photographie NB

Vue d'ensemble : partie centrale de l'image.
photographie couleur (1982)

Les deux génies ailés et le gorgoneion du loculus.
photographie NB