Incendie, identification, Interprétation

Thème partagé de l’UMR 7041 ARSCAN

Si les environnementalistes travaillent de plus en plus sur le « signal incendie », en analysant les charbons reconnus dans les séquences naturelles (lac, tourbière…), les niveaux d’incendie repérés sur les sites archéologiques ne font pas l’objet de la même attention par les archéologues. En effet, depuis que, dans les années 1980, des interprétations historiques ont été proposées très rapidement et de façon erronée (par ex. J.J. Hatt pour les niveaux d’incendies dans l’est de la France pour l’Antiquité…), la communauté scientifique n’ose plus discuter la signification de ces couches, pourtant si visibles sur les sites archéologiques. La compréhension de ces couches-repères constitue un nouveau champs d’investigation si l’on prend soin de les analyser précisément (intensité, extension spatiale…) en intégrant l’ensemble des données archéologiques (présence de mobilier, type de structure incendié…). Dans le cadre du thème partagé « 3i, incendie identification interprétation » retenu par notre UMR, une série de séminaires permettrait de discuter des incendies repérés de la Préhistoire à l’Epoque Moderne, dans différentes régions du monde, sur différents type de sites (sites urbains, sites ruraux, milieux naturels) afin de construire une grille de lecture des couches d’incendie, identifier les méthodes d’analyses à mettre en jeu (datation, intensité des feu… ) afin de proposer une interprétation anthropologique de cette réalité archéologique (accident, acte volontaire, fait de guerre…).


Mardi 31 mars 2015
MAE, salle RDJ1 de 10 h à 13 h

10-10h45 Christophe PETIT
Lancement du thème partagé 3i « Incendie, identification, interprétation »
Les incendies reconnus sur les sites archéologiques ; problématique et méthode d’étude.

11h-11h45 Pascal DARCQUE, Zoï TSIRTOSONI, Bérengère PERRELLO, Sandra PREVOST-DERMARKAR
Les incendies volontaires à l’époque néolithique : quelques réflexions sur le cas de Dikili Tash (Grèce).

12h-12h30 Pascal BUTTERLIN
Entre accident et violence organisée ou rituelle : le Proche-Orient ancien en feu.

12h45 Discussion générale


Arscan
Université Paris 1