La « caisse à outils » des domaines ruraux en Gaule (IIe s. av. J.-C./VIIIe s. ap. J.-C.)

8 octobre 2015, MAE, Rez-de-jardin, Salle 1

Table ronde organisée par Guillaume Huitorel (Doctorant, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, UMR 7041 ArScAn, équipe Gaule et Monde Antique)
Contact

Télécharger le programme

Les récents progrès de la recherche, portés par le développement de l’archéologie préventive, ont entraîné un intérêt renouvelé pour l’étude des campagnes. La multiplication des fouilles d’établissements ruraux, couvrant un large panel allant des fermes les plus modestes aux villae les plus luxueuses, a apporté une quantité de données nouvelles, sur les bâtiments, les structures et les outils nécessaires aux activités et au fonctionnement des domaines ruraux de la Gaule.

Dans ce contexte l’outillage mérite une attention toute particulière en raison des informations qu’il transmet sur la variété des activités pratiquées au sein des domaines de la Gaule, surtout lorsque son étude peut être associée à celle des édifices et des installations de production, pour aboutir ainsi à une appréciation plus complète de l’économie domaniale.
Pourtant, force est de reconnaître que « la caisse à outils » des domaines ruraux en Gaule reste encore bien souvent délicate à définir. Si les corpus d’instruments de toutes sortes ne cessent d’augmenter avec la multiplication des fouilles et si des découvertes occasionnelles apportent parfois des éclairages remarquables sur telle ou telle activité, il est pourtant évident qu’à l’échelle d’un établissement le nombre de découvertes est souvent peu représentatif, tant les phénomènes de recyclage et de dégradation ont fait disparaître des pans entiers de l’équipement domanial.

Ce constat ne saurait toutefois demeurer en l’état et il importe de dégager aujourd’hui de nouvelles pistes de recherche tirant parti d’une approche élargie des découvertes, en replaçant l’outil dans le processus technique des activités pratiquées dans les établissements ruraux. L’objectif de cette table ronde est d’ouvrir et d’explorer plusieurs axes de recherches pour aborder l’outillage des domaines ruraux entre la fin de l’âge du Fer et le haut Moyen Âge.

Quelques pistes prioritaires peuvent être dégagées :

• Naturellement, la première piste de réflexion porte sur l’étude technique et fonctionnelle de l’outillage des domaines ruraux et pose des questions élémentaires sur les outils retrouvés et les activités qu’ils renseignent. S’il s’agit là d’une approche traditionnelle, l’augmentation des fouilles d’établissements ruraux et donc des corpus, permet aujourd’hui d’élaborer des réflexions plus globales à l’échelle d’un site mais également à celle d’une microrégion.

• Les équipements immobiliers (bâtiments, structures, etc.) mis au jour sont également de plus en plus nombreux, ainsi de nouvelles pistes de recherches sont développées afin de mieux les caractériser et de mieux comprendre leur intégration dans les processus de production auxquels ils appartiennent. Toutefois, ils sont encore trop rarement étudiés conjointement avec les outils qui matérialisent de la même manière les processus de production, empêchant par conséquent d’avoir une vision d’ensemble de ces derniers.

• Les textes et les images vont demander une approche méthodologique différente que celle employée pour les vestiges archéologiques mais vont également, sous d’autres aspects, nous renseigner sur les campagnes et notamment sur son outillage. Confronter les données acquises par ces disciplines pourrait ainsi nous permettre d’aborder sous un autre angle les outils découverts dans les domaines ruraux de la Gaule. Que révèle, par exemple, la comparaison des outils connus par l’archéologie à ceux donnés par Caton dans De agricultura, aux listes du haut Moyen Âge, ou encore aux calendriers agricoles comme celui de Saint-Romainen-Gal ?

• Enfin, la question de l’évolution et de l’innovation technique de l’outillage peut être abordée comme un axe transversal, la table ronde s’inscrivant dans un champ chronologique allant de l’Âge du Fer jusqu’au Moyen Âge. Cette approche vise à confronter des corpus d’outils sur une longue période, afin d’éprouver le constat souvent établit d’une continuité des formes de l’outillage de l’Âge du Fer jusqu’à la période préindustrielle.


Programme de la journée

9h30-10h : Accueil des participants et introduction

10h-10h30 : Pérrine Mane (Directrice de recherche, CNRS-CRH, Groupe d’archéologie médiévale)
Iconographie des outils agricoles médiévaux.

10h30-11h : Jean-Paul Guillaumet (Directeur de recherche émérite au CNRS, UMR 6298, ArTeHiS) et Olivier Nillesse (Inrap, UMR 6566, CReAAH)
L’outil agro-pastoral à l’époque Gauloise.

11h-11h15 : Pause café

11h15-11h45 : Guillaume Huitorel (Doctorant, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, UMR 7041 ArScAn, équipe Gaule et Monde Antique)
Des articulations de fléaux du IIIe siècle à Châteaubleau (Seine-et-Marne) ? Approche expérimentale et environnementale du battage.

11h45-12h15 : Jérôme Spiesser (Doctorant, Paris I Panthéon-Sorbonne, UMR 7041 ArScAn, équipe Archéologie Environnementales) et Alexandre Brun (Étudiant, Paris IV Paris-Sorbonne)
Mise en contexte de l’outillage découvert au sein d’un établissement rural modeste : Le cas de la « villa » du « Grésil » (Seine-Maritime).

12h15-13h30 : Pause déjeuner

13h30-14h : Alain Ferdière (Prof. Honoraire, Laboratoire Archéologie et Territoires, UMR CITERES)
Outils et mobiliers liés aux activités d’élevage à travers les Gaules.

14h-14h30 : Nicolas Tisserand (Inrap, UMR 6298, ArTeHiS)
L’outil comme marqueur territorial : l’exemple des serpes à excroissance.

14h30-14h45 : Pause café

14h45-15h15 : Vincent Legros (Ingénieur de Recherche, Université de Picardie Jules Verne, Ministère de la Culture, DRAC-SRA Picardie)
Laceret de la fin du Bas-Empire à l’époque carolingienne : approche typologique et fonctionnelle.

15h15-15h45 : Anne Nissen (Prof. Université Paris I Panthéon-Sorbonne, UMR 7041 ArScAn,équipe Archéologie Environnementales)
Outils et systèmes agraires dans le haut Moyen Âge.

15h45-16h30 : Conclusion et discussion générale

 

Mots-clés : outillage, économie, technologie, domaine ruraux, Antiquité, Moyen Âge