Le réseau viaire dans les villes d’hier et d’aujourd’hui : fonctions et rôle des rues, des impasses et des places

Table ronde organisée par Camille Clément, post-doctorant du LabEx DynamiTe

9 décembre 2016
10h – 17h
MAE, salle 2, rez-de-jardin

Avec la participation de : Laura Battini, Christophe Benech, Barbara Chiti, Camille Clément, Marion Forest, Ryma Hachi, Léaq Hermenault, Patrice Lecoq, Eva Lemonnier

Télécharger le programme

L’objectif de cette table-ronde est de rassembler des chercheurs de différentes disciplines, archéologues et géographes, travaillant sur des sites urbains du monde entier, pour débattre autour des fonctions des réseaux viaires des villes d’aujourd’hui et d’autrefois.

Aussi diversifié qu’il apparaisse à travers les continents et les époques, le phénomène urbain implique une certaine concentration de la population ce qui pose généralement des problèmes de gestion et d’organisation spatiale, notamment concernant les espaces de circulation. Lieux « vides » qui semblent s’inscrire en négatif entre le bâti, les rues, les places et les impasses génèrent en réalité une trame urbaine parfois hiérarchisée qui participe directement à la formation et à la structuration de la ville. La création de ce réseau viaire est liée à différents processus comme la construction de l’habitat ou encore la planification politique. Souvent de nature résiliente, le système de circulation perdure et conditionne le développement de la ville par son tracé. Il s’agit donc d’une composante essentielle du paysage urbain qui mérite d’être analysée de manière approfondie.

La fonction première des rues est la mobilité des habitants et des biens au sein de la ville. Mais d’autres fonctions se superposent à la circulation ; les relations sociales et économiques externes à la cellule familiale se nouent dans la rue, les idéologies religieuses et/ou politiques s’y expriment. Par ailleurs, les grands axes de circulation peuvent servir de marqueurs géographiques et de limites spatiales, divisant le territoire urbain en différents quartiers et permettant de se repérer. Les approches possibles sont donc diverses et la pluridisciplinarité de cette rencontre permettra de débattre et de confronter les points de vue et les expériences, tout en favorisant l’émergence de nouvelles réflexions.


10h00, salle 2 rez-de-jardin, MAE

Camille Clément (Post-doctorant Labex DynamiTe, VEPMO UMR 7041 ; ArchAm UMR 8096) : « Le réseau viaire au sein du secteur résidentiel BJ à Chan Chan, côte nord du Pérou, à l’Intermédiaire Récent (900-1470 apr. J.-C.) »

Ryma Hachi (Doctorante Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Géographie-cités UMR 8504) : « L’analyse morphologique comme outil pour révéler la morphogenèse du réseau viaire »

Barbara Chiti (Doctorante Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; HAROC UMR 7041 ; Università di Pisa) : « Parcourir les rues. Voirie et gestion de l’espace « urbain » dans la Djézireh syrienne au Bronze Ancien (IIIe millénaire av. J.-C.) »

Eva Lemonnier (Maître de conférences Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; ArchAm UMR 8096) : « Pas de rues chez les Mayas – ou si peu, pourquoi ? »

Pause déjeuner – Buffet

13h30, salle 2 rez-de-jardin, MAE

Patrice Lecoq (Maître de Conférences HDR Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; ArchAm UMR 8096) : « Quelques éléments de réflexion quant aux rôles des places et voies de circulation dans les sites de tradition pré-incas et Incas des hautes terres andines »

Christophe Benech (CNRS Archéorient UMR 5133) : « Implantation et évolution des réseaux viaires de plans radioconcentriques et orthogonaux au Proche-Orient : les cas de Tell Sh’airat (Bronze ancien) et de Doura-Europos (Hellénistique/Romain) »

Marion Forest (Post-doctorante ANR Mesomobile ; ArchAm UMR 8096) :« On a marché sur la lune : formes, fonctions et effet structurant du réseau viaire de Malpaís Prieto (Mexique, 1250-1450 apr. J.-C.) »

Laura Battini (CNRS Archéorient UMR 5133) : « Le réseau routier à Ur à l’époque paléo-babylonienne »

Léa Hermenault (Doctorante Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Archéologie Environnementale UMR 7041) : « Circuler et échanger. Conséquences de deux fonctions des rues sur l’évolution du tissu urbain parisien du 15e au 19e siècle »

ArchamVepmo_logo

Labex Dynamite