Webmail
Annuaire

Atelier « Genre, parenté, migration » 2010-2011

organisation A. Bathaie et F. Fogel

L’Atelier propose aux étudiant-e-s et aux chercheur-e-s travaillant sur (ou intéressé-e-s par) les problématiques de migration et de parenté, de questionner le « genre » comme catégorie et comme outil d’analyse. En présentant des études spécialisées, élaborées et réalisées dans cette optique ; en interrogeant a posteriori des données recueillies et organisées dans d’autres optiques ; en discutant des pistes de recherche et des options méthodologiques.

En 2011, Azita Bathaie (doctorante au LESC) et Frédérique Fogel (chargée de recherche au LESC) ont organisé trois séances introductives adressées en particulier aux étudiants de M1 et de M2. Il s’agissait de discuter des projets d’enquête et des expériences de terrain à partir d’une lecture partagée d’articles pertinents.



Mercredi 25 mai 2011 – Noria Boukhobza : « Les filles naissent après les garçons. Représentations sociales des populations d’origine maghrébine en France », Revue européenne des migrations internationales, 2005, 21 (1), pp. 227-242

Dans cette note de recherche, l’auteure travaille sur la pérennité des stéréotypes sociaux et sociologiques concernant les femmes « issues de l’immigration », dans différents espaces, publics et privés. Elle prend en compte ses propres expériences de vie et de terrain.


Mercredi 18 mai 2011 – Ester Gallo : « Italy is not a good place for men : narratives of places, marriage and masculinity among Malayali migrants », Global Networks, 2006, 6 (4), pp. 357-372

Dans l’Italie du Care, le rôle des immigrées est déterminé par le genre, de façon absolue. Si les femmes indiennes du Malayali veulent se conformer à la norme matrimoniale, elles emmènent leur époux en migration. La discussion porte sur la mise en cause ressentie par les hommes de leur masculinité, quand ils doivent trouver une place dans le système socio-économique et relationnel entre employé-e-s et patron-ne-s.


Mercredi 11 mai 2011 – Christine Catarino et Mirjana Morokvasic : « Femmes, genre, migrations et mobilités », Revue européenne des migrations internationales, 2005, 21 (1), pp. 7-27

Introduction au numéro spécial éponyme de la revue, cet article présente un état des lieux de vingt ans de recherches, nationales et internationales, en soulignant l’évolution des questionnements, de l’invisibilité des femmes aux études féministes puis, après cette phase « compensatrice », les comparaisons de l’expérience migratoire des femmes et des hommes. La question du genre est contextualisée par celle du transnational.


Mis à jour le 29 janvier 2013




Accéder au programme 2012-2013

Accéder au programme 2011-2012