Webmail
Annuaire

BLANCHY Sophie

Domaines régionaux

Comores, Madagascar, océan Indien occidental

Domaines thématiques

parenté, politique, religion, rituel, langage, expérience et intersubjectivité

Mots-clefs

Comores, matrilinéarité, système d’âge, hiérarchie sociale, droit, cours de vie, genre, littérature orale
Madagascar, entités invisibles, rituels, transmission, interactions, expérience


> Read this page in English

Présentation

Sophie Blanchy travaille aux Comores depuis 1980 et à Madagascar depuis 1990. Après une thèse d’ethnologie sur la vie quotidienne à Mayotte (île française de l’archipel des Comores), elle a étudié le rituel du mariage et les classes d’âge à Ngazidja (Grande-Comore). En découvrant les diverses variantes du système d’âge mises en œuvre dans chaque cité, elle a pu analyser la complexité d’une organisation sociale et politique qui articule matrilinéarité, âge, islam et aujourd’hui migration. Ces cadres d’apparence très formelle sont reproduits mais aussi renouvelés par les parcours personnels de chacun, selon les circonstances et les choix opérés.

JPEG - 101.4 ko
Mayotte, Comores, 2010 (cliché S. Blanchy)

Après la publication d’un ouvrage en 2010, elle a entamé une comparaison, dans les quatre îles des Comores, des formes de parenté induites par le principe ou l’inflexion matrilinéaire, par la règle de résidence uxorilocale strictement respectée dans tout l’archipel et par leur articulation avec le politique. Celui-ci est considéré d’une part dans sa forme locale, le système d’âge, la citoyenneté acquise par le Grand mariage, l’assemblée masculine, le cycle des échanges, d’autre part dans l’action de l’État, la nationalité et le droit des personnes. La migration massive, la binationalité, la législation française à Mayotte ont des effets d’inclusion et d’exclusion qui jouent sur les réseaux de parenté et d’alliance et sur le sentiment d’appartenance à une communauté. À Anjouan, la tension est forte entre les milieux urbains, constitués par d’anciennes immigrations arabes, où le patrilignage a une forte identité, et les campagnes où le système de parenté est cognatique. La question du genre et de l’autonomie des femmes se pose dans ce contexte de manière spécifique.

JPEG - 75.3 ko
Ankaratra, Madagascar, 2008
(cliché S. Blanchy)

À Madagascar, après avoir décrit la variété des pratiques et des représentations religieuses sur les Hautes Terres (2006), Sophie Blanchy étudie l’usage matériel et rituel qui est fait des forêts d’altitude de l’Ankaratra où se trouvent des sites de cultes ancestraux. Elle analyse le discours des responsables locaux sur les entités visibles et invisibles de l’environnement, dont font partie leurs ancêtres, et les formes d’adaptation ou de résistance des villageois aux politiques forestières menées par l’État et ses partenaires internationaux. La forêt est l’un des contextes idéels et matériels dans lesquels prend place l’action située des personnes rencontrées. Différents acteurs (habitants proches, pèlerins, experts) engagent des interactions avec les existants invisibles dont l’ontologie et l’agentivité demandent à être explicitées. Une histoire et un patrimoine local, subalternes vis-à-vis des thèmes centraux promus par les politiques culturelles d’État, apparaissent alors, ainsi qu’un savoir sur l’environnement méconnu des scientifiques naturalistes.

Publications récentes

  • 2015, Anjouan (Comores), un nœud dans les réseaux de l’océan Indien. Émergence et rôle d’une société urbaine lettrée et marchande (XVIIe-XXe siècle), Afriques, 06 http://afriques.revues.org/1817/.
  • 2014, Intégrations et exclusions. La production différenciée des hiérarchies sociales aux Comores, Études rurales, 194 : 47-62 [n° thématique : La fabrique des mondes insulaires : altérités, inégalités, et mobilités dans l’océan Indien occidental].
  • 2013, L’esclavage à Ngazidja, Comores. Approche ethno-historique, in M-L. Derat, T. Vernet, M-P. Ballarin et H. Médard (éd.), Traite et esclavage en Afrique Orientale et dans l’Océan Indien (Paris, Karthala) : 329-360.
  • 2013, Beyond “Great Marriage” : Collective involvement, personal achievement and social change in Ngazidja (Comoros), Journal of East African Studies, vol. 7/4 : 569-587.
  • 2012 éd. (paru en 2013), Langues, savoirs et pouvoirs dans l’océan Indien occidental [n° thématique], Études océan Indien, 48.
  • 2012 (avec Y. Moatty), Le droit local à Mayotte : une imposture ?, Droit et Société, 80 : 117-139.
  • 2012, Comoros, in The Encyclopaedia of Islam, Third Edition, Part 2012-2 (Leiden, Brill) : 90-100.
  • 2012, Matrilocalité et système d’âge à Mayotte. Notes pour une étude comparative de l’organisation sociale dans l’archipel des Comores, Taarifa, revue des Archives départementales de Mayotte, 3 : 9-21.
  • 2010, Maisons des femmes, cités des hommes : filiation, âge et pouvoir à Ngazidja (Comores) (Nanterre, Société d’ethnologie).
  • 2006 éd. (avec J.-A. Rakotoarisoa, P. Beaujard et C. Radimilahy), Les dieux au service du peuple : itinéraires religieux, médiations, syncrétisme à Madagascar (Paris, Karthala).

     


Publications disponibles à la bibliothèque Éric-de-Dampierre


Bibliographie complète

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page (à l’exception des couvertures) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 11 avril 2016