Webmail
Annuaire

CANO CASTELLANOS Ingreet Juliet

Domaines régionaux

Mexique, Colombie

Domaines thématiques

enjeux environnementaux et changement social dans le monde rural

Mots-clefs

propriété de la terre, forêt, rapports de pouvoirs, communauté, État


Thèse

De montana a « reserva forestal » : Colonizacíon, sentido de comunidad y producción de la conservacíon ecológica en el sureste de la Selva Lacandona, México, sous la direction de Jacques Galinier et Escalno Victoria (thèse en cotutelle avec le CIESAS de Mexico), soutenue le 17 septembre 2013

Présentation

JPEG - 40.4 ko
Élevage du bétail, Chiapas, 2011
(cliché I. J. Cano Castellanos)

Intéressée par les changements sociaux et environnementaux des mondes ruraux en Amérique latine, Ingreet Juliet Cano Castellanos a réalisée son premier terrain en Colombie entre 2002 et 2004. Cette recherche a eu pour objectif de comprendre comment dans un village de la Sabana de Bogotá, au cours des années 1960, la population a intégré des technologies agrochimiques, transformant ainsi l’environnement et les milieux socio-économiques et culturels. En utilisant une approche anthropologique, elle a mis en évidence les expressions locales des politiques de modernisation du monde rural dans le cadre de la Révolution verte en Colombie, son pays d’origine.
Entre 2005 et 2006, elle a participé à des recherches interdisciplinaires sur la reconstitution des écosystèmes au sud de Bogotá.


JPEG - 35.4 ko
Culture des piments, Chiapas, 2010
(cliché I. J. Cano Castellanos)

Depuis 2007, elle travaille au Chiapas, dans le sud du Mexique, dans une région de forêt intertropicale colonisée dans les années 1970 par des groupes de paysans en provenance de différentes parties du pays. Au delà de la diversité sociale et culturelle, la région est caractérisée par un milieu forestier dans lequel une grande partie de la végétation a été remplacée par des pâturages destinés à l’élevage bovin et des terrains consacrés à l’agriculture. Malgré ce contexte de changement social et environnemental, certaines populations placent la conservation de la forêt au cœur de leur politique de gestion de l’environnement. Cette question était l’axe central de la thèse d’Ingreet Juliet Cano Castellanos en cotutelle entre le LESC et le Centro de investigaciones y estudios superiores en antropología social (CIESAS) au Mexique.

Allocations, contrats, bourses…

  • CONACYT (Mexique) et SECTI (Île-de-France)

Publications

  • 2011, compte rendu de : David Mosse, The rule of water : Statecraft, ecology and collective action in South India (Delhi, Oxford, Oxford University Press, 2003), Revista Relaciones, vol. XXXII (128-otoño) : 328-332.
  • 2010, Acción gubernamental y mediación local del control territorial. La expansión del retamo espinoso en el Distrito Capital. Bogotá, Colombia, in O. Vargas, S. Reyes (éd.), La restauración ecológica en la práctica (Bogotá, Universidad Nacional de Colombia) : 189-198.
  • 2006 (avec N. Zamudio et O. Vargas), Recuperar lo Nuestro. Una experiencia de Restauración Ecológica con Participación Comunitaria en predios del Embalse de Chisacá. Localidad de Usme, Bogotá, D.C. (Bogotá, Universidad Nacional de Colombia).
  • 2005, Prácticas productivas, lógicas culturales y transformaciones en la Alta Montaña, Cundinamarca 1900-1980, Revista Colombiana de Antropología e Historia, 41 (enero-diciembre) : 43-73.

 


Communications

  • 10-13 juil. 2012, « Entre rêves de colonisation et discours écologiste. Les enjeux de l’appropriation paysanne de la forêt Lacandone (Chiapas, Mexique) », workshop « Peur bleue, angoisses vertes : inquiétudes et incertitudes autour des objets naturels », Conférence EASA 2012, Nanterre, France.
  • 25-27 nov. 2010, « Prácticas agrarias y modalidades de conservación de recursos de propiedad comunal. Una mirada a la complejidad social del sureste Chiapaneco (México) », congrès « Réformes agraires et gestion des ressources naturelles en Afrique et Amérique latine », Lleida, Espagne.

Enseignement

  • janv.-juin 2012, professeur adjointe du séminaire Territorio y Medio Ambiente (Territoire et Environnement), Maestría en Estudios Regionales, Instituto de Investigaciones Dr. José Ma. Luis Mora, Ciudad de México, Méxique.

CV

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 27 janvier 2014





Docteur, université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact