Webmail
Annuaire
Accueil du site> Membres du LESC > Doctorants > LHOUTELLIER Louise

LHOUTELLIER Louise

Domaines régionaux

Madagascar

Domaines thématiques

anthropologie de la conservation de la nature

Mots-clefs

communication, gouvernance, Madagascar, ONGs, politiques forestières, traductions


Thèse

La médiation entre les acteurs locaux, nationaux et internationaux intervenant dans la conservation de la biodiversité à Madagascar (Forêt de l’Est, Fianarantsoa), sous la direction de Sophie Blanchy (LESC) et Stéphanie Carrière (IRD)

Le travail réalisé concerne l’étude des modes de gestion de la nature dans les aires protégées à Madagascar. Les objectifs de la conservation ne sont pas atteints malgré les lourds investissements internationaux réalisés dans le pays depuis 20 ans. Il semble qu’une compréhension pertinente de ces dispositifs et de leurs blocages puisse être réalisée par le biais d’une étude simultanée des différents niveaux impliqués, du local à l’international. L’étude de cas réalisée porte sur un « corridor » forestier situé sur la forêt tropicale de l’Est dans la région de la ville de Fianarantsoa. L’attention est focalisée sur les modes de légitimation des programmes de conservation, la circulation de l’information, la communication écrite et orale et les relations à la nature des membres des ONG, des paysans vivant en forêt ou encore des élites de la conservation malgache. Il est supposé qu’au sein du dispositif environnemental étudié, la présence de réseaux sociaux stratifiés entre les niveaux locaux, nationaux et internationaux, rend difficile l’action des organismes de conservation de la biodiversité. L’étude vise à examiner le rôle crucial des intermédiaires (ou courtiers) dans la manière dont sont produits et réceptionnés les messages aux différents niveaux du dispositif environnemental. L’analyse est effectuée à partir d’enquêtes dans des villages forestiers et auprès des ONG malgaches et occidentales. Ce travail prend en compte l’analyse de la mise en œuvre des relations entre les sociétés du Nord et du Sud, de la constitution de réseaux d’entités naturelles (la forêt, les espèces végétales, la terre, les rochers, etc.) et d’entités sociales (les urbains, les ruraux, les occidentaux, les scientifiques, les maires, les techniciens d’ONG, etc.), et des causes de la déforestation.

Allocations, contrats, bourses…

  • bourse de doctorat de l’Agence universitaire de la francophonie
  • depuis fev. 2011, accueil à l’UMR Gouvernance, Risques, Environnement et Développement à Montpellier
  • janv.-juin 2007, allocation de recherche, Mission à l’ethnologie de la Direction de l’architecture et du patrimoine, ministère de la Culture et de la communication

Publications

  • à paraître, compte rendu de G. M. Sodikoff, Forest and Labor in Madagascar : From the Colonial Concession to Global Biosphere (Bloomington, Indiana University Press, 2012), Études Océan Indien.
  • à paraître, La place de la forêt dans le « théâtre » des projets de conservation à Madagascar : médiation et construction d’une bio-culture, in Actes du 13e Congrès de la Société internationale d’ethnobiologie, 20-25 mai 2012, Montpellier.
  • 2012 [Stephanie M. Carriere, Estienne Rodary, Philippe Meral, Georges Serpantie, Valerie Boisvert, Christian A. Kull, Guillaume Lestrelin, Louise Lhoutellier, Bernard Moizo, Georges Smektala, & Jean-Christophe Vandevelde], Rio+20, biodiversity marginalized, Conservation Letters, 00 (2012) : 1-6.
  • 2011 (avec M. Staudt), Monoterpene and sesquiterpene emissions from Quercus coccifera exhibit interacting responses to light and temperature, Biogeosciences, 8 : 2757-2771.
  • 2007 (avec M. Staudt), Volatile organic compound emission from Holm oak infested by gypsy moth larvae : evidence for distinct responses in damaged and undamaged leaves, Tree physiology, 27 : 1433-1440.

Communications

  • 17-18 juin 2013, « Construction des stratégies des leaders d’associations paysannes autour de l’accès aux engrais chimiques : étude d’un cas de projet de conservation de la biodiversité forestière à Madagascar », Rencontres doctorales du LESC, MAE, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
  • 20-25 mai 2012, Effects of mediation on attachment to forest : the case of a community consultation in a new protected area in Madagascar, Communication orale, 13e Congrès de la Société internationale d’ethnobiologie, Montpellier.
  • 27-29 avril 2011, « Faire durer les projets : maîtriser les mots, redistribuer l’aide, reconstruire une dépendance (Parc de Ranomafana, Madagascar) », colloque « Anthropologie comparative des sociétés insulaires de l’Océan Indien occidental : terrains et théories », université Paris Ouest Nanterre La Défense et musée du quai Branly.

Enseignement

  • 2013, M2 encadrement du stage de fin d’étude de Vincent Mermet, étudiant à l’ISTOM, avec Stéphanie Carrière, sur les usages des plantes médicinales dans la région de Ranomafana, Madagascar
  • 2012, stage de terrain M2 DAIT UNESCO/MNHN/UM2 (30h), encadrement en binôme avec Franck Richard (maître de conférence UM2, écologue)
  • 2011, M2 « Une histoire des politiques de conservation de la nature » (6h), master GEOGRAM, spécialité TEDDIE, resp. Denis Chartier, Univ. Orléans
  • 2010, M1 « Pratique de l’enquête » (6h), M1 Ethnologie – Univ. Antananarivo
  • 2009, M1 « Conservation de la forêt et développement dans les sièges d’ONG à Antananarivo » (4h), M1 Ethnologie – Univ. Antananarivo

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 12 mai 2014





Doctorante (LESC), université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact