Webmail
Annuaire

CUISANCE Marie-Laure

Domaines régionaux

Europe et Afrique du Nord

Domaines thématiques

organisations (entreprise), anthropologie du risque, anthropologie économique

Mots-clefs

assurance, accident, relation de service, délocalisation, industrialisation, France, Maroc


Thèse

Les petites catastrophes de la vie domestique. Ethnographie des mutations de la relation assureur-assurés chez Axa-France. Dilater l’espace, fragmenter le temps, intensifier la voix, sous la direction de Jean-Pierre Hassoun, soutenue le 13 octobre 2016

Dans le cadre d’un contrat CIFRE avec le groupe Axa, Marie-Laure Cuisance étudie la relation entre l’entreprise et ses clients, en France, autour du produit d’assurance.

Elle s’attache plus particulièrement à l’étude des interactions entre les clients et les acteurs de l’entreprise (managers, gestionnaires, etc.), dans différents lieux (plateformes de gestion en France ou délocalisées au Maroc) après la survenue d’un sinistre (accident ou dommage aux biens). À partir de l’observation répétée, de la participation aux différentes situations d’interaction et d’entretiens approfondis menés auprès de ses différents acteurs, elle analyse les relations syntaxiques qui unissent les actes, les paroles, les attitudes des diverses personnes en présence, afin de révéler l’ordre normé et normatif des comportements dans la relation assuré-assureur.

JPEG - 33.4 ko
Une équipe marocaine de conseillers, Maroc, 2011
(cliché M.-L. Cuisance)

Elle s’applique à découvrir les intentions et les contraintes des acteurs de l’entreprise, et comment elles s’articulent avec les attentes du client, afin de comprendre comment la prise en compte de tous ces facteurs contribue à la définition de la notion de risque. Durant la gestion du sinistre, en quels termes sont abordés les thèmes de la catastrophe, du dommage, de la mort ou encore du risque financier, de la prévention ? Dans quelle mesure la prise de risque est-elle valorisée ou, au contraire, redoutée et évitée ? Le client fait-il confiance à son conseiller ou pense-t-il qu’il n’agit que dans l’intérêt de l’entreprise ? Comment sont confrontées les catégories véhiculées par l’assurance et les représentations culturelles et sociologiques des individus en présence ?

Son travail de thèse s’inscrit dans le domaine de l’anthropologie finalisée, dans le sens où la reformulation d’une interrogation exprimée par l’entreprise au sujet de la satisfaction du client est retraduite à la fois en objet de recherche et en éléments de réponses mis à la disposition de l’entreprise. Il permettra de comprendre comment les individus (clients et assureurs) pensent et se représentent le risque, et comment ils se situent et agissent dans l’espace social pour organiser la réparation des conséquences des accidents et « petites catastrophes ».


Allocations, contrats, bourses…

  • convention CIFRE avec le groupe Axa (3 ans)

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 23 novembre 2016





Docteur, université Paris Nanterre

Contact