Webmail
Annuaire

Séminaire « Agentivité » 2011-2012

sous la responsabilité d’Aurore Monod Becquelin, Valentina Vapnarsky et Michel de Fornel

Le séminaire aborde les questions et les définitions relatives à l’agentivité, c’est-à-dire à l’expression des relations entre les êtres du monde naturel et surnaturel et à leurs qualifications lorsqu’il s’agit d’exprimer la dynamique de l’interaction.
La relation entre l’agent et le patient est abordée du point de vue combiné de l’ethnologie (relations rituelles, mode de présence et communication, transmission…) et de l’anthropologie linguistique (etnnosyntaxe, ethnopragmatique). Les travaux se concentrent en particulier sur l’étude des causalités pensées et agies et de leur expression tant dans le discours que dans la grammaire (études de la hiérarchie des personnes, des modes de référence aux actants et aux participants à l’énonciation, des types de transitivité, de l’usage des changements de voix, des systèmes de possessifs et de relationnels, des idéophones, etc.). La linguistique cognitive a également contribué au renouveau des études sémantiques sur l’agentivité en introduisant l’idée qu’une catégorie de type agent ne devait pas être conçue en termes de conditions nécessaires et suffisantes, mais sous forme de dimensions sémantiques variables de type causalité, volition, animé, contrôle. Le séminaire de l’année précédente (cf. titres des séances) ont analysé les rôles des agents, aussi bien à partir des conceptions locales que des marques linguistiques qui les caractérisent comme des agents intentionnels, non intentionnels, responsables, ou déléguant leur responsabilité etc. Ces études font l’objet d’un second volume, présentant comme le premier volume de nombreuses données de terrain ethnographiques et linguistiques.
Le séminaire 2011-2012 fera alterner des présentations théoriques et empiriques d’invités extérieurs et des séances de discussions à partir de données des chercheurs du groupe, dans le but d’élaborer un nouveau point de vue sur les méthodes et les concepts utiles aux analyses de l’attribution d’agentivités dans le monde vécu.


Le séminaire a lieu à l’EHESS
105, bd Raspail – Paris 6e


Lundi 4 juin 2012 de 17h à 19h – De l’action et de son efficacité en Polynésie. Étude d’exemples wallisiens, Sophie Chave-Dartoen (Département d’ethnologie-anthropologie sociale et culturelle, Musée d’ethnographie de l’Université, Université Bordeaux Segalen)


Lundi 14 mai 2012 de 17h à 19h – « Transe esthétique, transe de possession : de quelques formes d’agentivité musicale (Yémen, Golfe, Iran) », Jean Lambert (LESC-CREM)


Lundi 7 mai 2012 de 17h à 19h – « Ergativité et sociétés primitives », Francesc Queixalos (SEDYL)


Lundi 5 mars 2012 de 17h à 19h – atelier 2 « Anthropologie et linguistique », avec Eliane Camargo, Patrick Deshayes, Philippe Erikson (chercheurs au LESC-EREA)


Lundi 13 février 2012 de 17h à 19h, bât. France, salle 3 – « Agentivité et causalités en et chez les Cashinawa », atelier 1 « Anthropologie et linguistique », avec Eliane Camargo, Patrick Deshayes, Philippe Erikson (chercheurs au LESC-EREA)


Lundi 23 janvier 2012 de 17h à 19h, salle 2 – « Des sons efficaces : quelques théories de l’agentivité en musique », Victor Stoichita (LESC-CREM)


Vendredi 2 décembre 2011 de 17h à 19h, salle 3 – « Redéfinition des concepts d’agentivité en anthropologie linguistique et en ethnosyntaxe »


Mis à jour le 3 mai 2012




Accéder au programme 2010-2011