Webmail
Annuaire

PIRES ROSSE Eduardo

Domaines régionaux

Brésil, Minas Gerais

Domaines thématiques

musique amérindienne

Mots-clefs

maxakali, musique amérindienne, fête

Thèse

Komayxop, étude d’une fête en Amazonie (mashakali/tikmu’un, Mato Grosso – Brésil), sous la direction de Jean-Pierre Chaumeil, soutenue le 21 janvier 2013

Présentation

Les Maxakali/Tîkmû’ûn (population de langue macro-je) vivent aujourd’hui dans une région d’élevage à l’est du Brésil. Le territoire limité et desertifié qu’ils occupent était marqué par un environnement de forêt atlantique il n’y a pas si longtemps. Les Maxakali font preuve de zèle dans l’actualisation d’un univers symbolique surpeuplé d’êtres extraordinaires, notamment à travers une production cérémonielle intense. La pratique fréquente de fêtes yãm iyxop reste en effet l’espace privilégié de la mise en scène des relations sociocosmologiques entre les Hommes et ces êtres extraordinaires.

Ces fêtes ont pour épine dorsale la pratique du chant, à partir de laquelle on assiste à d’autres dédoublements : scéniques, choréologiques, alimentaires, liés à la santé. L’étude d’un yãmĩyxop particulier et plus précisément de son répertoire musical est donc ici développée à partir d’une perspective ethnomusicologique. L’intérêt plus spécifique porte sur un processus compositionel où des séries étendues de chants sont générées à partir d’une chaîne de transformation matérielle infime. Ce que les oreilles peu averties écouteraient comme la répétition obstinée d’un même chant représente en réalité le passage de dizaines de sujets catégoriquement distincts.

Loin d’être isolé, ce processus fait écho sur bien d’autres productions esthétiques amazoniennes. S’impose ainsi la mise en dialogue avec une production bibliographique récente portant sur mythologie, parallélisme verbal, punctum pictural, variation de motifs musicaux ou encore la production et identification de masques.


Allocations, contrats, bourses…

  • 2008-2009, bourse du Collège doctoral franco-brésilien – ministère des Affaires étrangères, Association ÉGIDE.

Publications

  • 2012 éd (avec Toninho Maxakali), Kõmãyxop – cantos xamânicos maxakali/tĩkmũ’ũn (Rio de Janeiro, FUNAI – Museu do Índio).


Communications

  • 2008, « Festa com os espíritos (Fête avec les esprits) », IVe congrès national de l’ABET - Association brésilienne d’ethnomusicologie, Maceió : Abet.

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 27 janvier 2014





Docteur, université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact