Webmail
Annuaire

Séminaire du GERM 2011-2012

sous la responsabilité d’Aurore Monod Becquelin

« Frontières épaisses »



Le projet que poursuit le GERM a débuté en 2009. Après une réflexion centrée autour des catégories spatiales, temporelles et notionnelles, puis autour de la mobilité et des variations de frontières entre catégories, il nous a semblé intéressant, en nous inspirant de quelques concepts utilisés en quasi-topologie, de considérer la notion de “frontières épaisses” et d’inscrire dans le séminaire régulier les apports de ce concept pour poser de nouvelles questions et apporter de nouvelles réponses à l’étude des espaces, des temporalités, des rituels, des genres de la tradition orale ou écrite. Les perspectives induites par cette théorie permettent de multiplier les regards relatifs à la frontière à la fois depuis l’intérieur d’une catégorie et depuis l’extérieur, afin d’analyser les éléments en jeu lors d’une variation, d’une neutralisation temporaire ou d’une annulation de la frontière. Un premier volume, fruit d’une année de séminaires, est actuellement soumis à lecture (Ateliers d’anthropologie). Il comprend des articles d’ethnologie, d’ethnohistoire et d’iconologie. En 2010-2011, le séminaire a compté des interventions comparatives (Tanzanie, Nouvelle Guinée) et dans des disciplines non encore convoquées jusque là (préhistoire, dialectologie, géographie humaine, etc.).
L’année 2011-2012 sera plus spécifiquement consacrée à l’étude des frontières temporelles et de leur variation (emic et etic), des contraintes induites par ces différentes temporalités dans la constitution des savoirs techniques – écologiques et culinaires, par exemple – et des dispositifs rituels.



Lundi 25 juin 2012, de 14h30 à 17h30, 304F – Le GERM reçoit Otto Schumann Gálvez de l’Universidad Autónoma de México : « L’immigration des populations indigènes vers les États-Unis d’Amérique »


Mercredi 14 décembre 2011, de 10h à 12h, 304F – « Construction des temporalités : compte rendu de la Mesa Redonda de Palenque et réflexion sur la recherche archéologique en pays maya », laboratoire Archéologie des Amériques avec entre autres D. Michelet, M.-C. Arnauld et P. Nondedeo (archéologie)


Mercredi 9 novembre 2011 – « De l’espace-temps au temps-espace : quand la christianisation instaure une frontière frontale de la temporalité dans l’espace kasua », Florence Brunois (ethnologie)


Mis à jour le 27 septembre 2013




Présentation du GERM

Accéder au programme 2013-2014

Accéder au programme 2012-2013

Accéder au programme 2010-2011