Webmail
Annuaire

Séminaire du GERM 2012-2013

Mardi 28 mai 2013, de 10h à 13h, salle 304 du LESC) – Atelier « Frontières temporelles »

Jacques Galinier, « Inscriptions spatiales des temporalités liminales dans les rituels des Otomi orientaux »

Perla Petrich, « Les espaces écologiques protégés de la côte nord de Yucatan : une façon de fixer le passé »


Mardi 23 avril 2013, de 14h à 16h, salle 304 du LESC) – Le GERM reçoit Agnès Bergeret « "Nous dansions dans le sang". Les versions de l’histoire de la guerre civile guatémaltèque »

Les historiens, les récits des Ladinos et les récits des Q’eqchi’ offrent des versions complémentaires, parfois contradictoires, sur un conflit qui appartient autant à la Guerre froide qu’à l’histoire des Luttes paysannes. Mettre en exergue leurs contrastes permet de mieux comprendre les arguments légitimateurs de chaque acteur, les leviers du conflit, et les transformations sociales clés. Au sein de chaque version, nous montrons la façon dont se nourrissent mutuellement les paroles sur l’histoire et les récits mythiques.


Mardi 23 avril 2013, de 10h à 13h, salle 304 du LESC) – Atelier « Frontières temporelles »

Dominique Michelet, Alain Breton et Valentina Vapnarsky « Sur les fins et commencements : perspectives arquéologique, ethnohistorique et linguistique mésoaméricaines »


Lundi 29 octobre 2012, de 10h30 à 12h30, salle du conseil – Le GERM et l’EREA reçoivent Olivier Le Guen — CIESAS (Mexico) : « L’importance de la gestualité dans les interactions mayas yucatèques : nouvelles perspectives pour les représentations de l’espace et du temps », séance organisée par Valentina Vapnarsky (EREA-LESC), Philippe Nondédéo (ArchAm) et Perig Pitrou (LAS)

La production scientifique anthropologique et linguistique s’est principalement focalisée sur la transcription de la parole, délaissant, parfois de manière inconsciente et pour des raisons techniques, d’autres aspects de la communication tels que la prosodie, les expressions faciales ou le geste. En Mésoamérique, et chez les Mayas yucatèques, jusqu’à récemment la communication s’est essentiellement faite en personne ou en mode dit « face-à-face » (même si, en réalité, les individus peuvent être assis l’un à côté de l’autre, par exemple). Une telle forme de communication implique donc que les locuteurs tendent à utiliser tous les modes communicationnels à leur disposition, notamment le canal gestuel. Cette forme interactionnelle a des répercutions sur la transmission du sens et la transmission culturelle en général. En se focalisant sur deux domaines, l’espace et le temps, la présentation aura pour objectif de montrer d’une part, comment la production gestuelle apporte de nombreuses informations qui ne sont pas forcément présentes dans la parole et, d’autre part, comment le geste donne au chercheur des indices sur les représentations mentales et culturelles des locuteurs.

Mis à jour le 27 septembre 2013




Présentation du GERM

Accéder au programme 2013-2014

Accéder au programme 2011-2012

Accéder au programme 2010-2011