Webmail
Annuaire

LE SAINT Brett

Domaines régionaux

Asie du Sud-Est (Thaïlande, Laos, Cambodge)

Domaines thématiques

anthropologie des migrations, anthropologie de la mémoire, parenté

Mots-clefs

parenté transnationale, Asie du Sud-Est, Isan, Thaïlande, Laos, Cambodge, transmission, mémoire, frontières nationales, frontières sociales


Thèse

Des mémoires de part et d’autres de la frontière. Ethnographie des réseaux familiaux transfrontaliers Lao et Khmers installés en Thaïlande depuis 1975, sous la direction de Bernard Formoso

Au cours de sa thèse, Brett Le Saint entend traiter des relations transfrontalières, notamment des réseaux de parenté transnationaux hérités des bouleversements issus de la Seconde Guerre d’Indochine ayant conduit à l’avènement de régimes autoritaires au Laos (République Démocratique et Populaire du Laos) et au Cambodge (Kampuchéa Démocratique).

Ce travail de recherche met l’accent sur l’analyse des modes de structuration des rapports de parenté selon le degré d’éloignement généalogique et/ou géographique. Il compte interroger comment ceux-ci reconfigurent la manière dont les différents sujets impliqués dans les rapports de parenté conçoivent, transmettent et construisent selon leur position et leur contexte d’implantation, leurs racines familiales, les contours de leur parenté effective ainsi qu’une mémoire du départ et des événements qui y sont associés.

Il prend comme point de départ de son enquête ethnographique, la ville frontalière de Nong Khaï, au Nord-Est de la Thaïlande (régon de l’Isan). En effet, située sur la rive droite du Mékong en face de la capitale laotienne, elle fut aussi l’une des villes qui accueillit un grand nombre de réfugiés du Laos à partir du milieu des années 1970 et ainsi, constitue un pôle d’installation privilégié de cette population. En procédant de manière similaire dans une ville de la même province, Surin, qui accueillit, elle, des réfugiés khmers à la même période, cette recherche entend investir les différents réseaux familiaux transfrontaliers à deux points différents de la frontière thaïlandaise et procéder à une analyse comparative approfondie.

C’est donc dans le but de contribuer à une anthropologie des migrations transfrontalières et de la mémoire que Brett Le Saint entend mener à bien son projet en mettant l’emphase sur l’interrelations des reconfigurations sociales et mémorielles que provoquent les déplacements et la dispersion des populations.


Communications

  • janv. 2013, « Mémoire fragmentée & réappropriation de l’histoire familiale. Dynamiques intergénérationnelles du rapport au passé concernant les familles réfugiées laotiennes », séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations », EHESS.

CV

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 4 mars 2013





Doctorant (LESC), université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact