Webmail
Annuaire

BERTUZZI Éléna

Domaines régionaux

Mayotte

Domaines thématiques

ethnologie générale, anthropologie de la danse, ethnomusicologie

Mots-clefs

danse, genre, patrimoine, rituel, soufisme, pouvoir, création artistique, performance


Thèse

S’imposer en dansant : créativité et prestige féminins à Mayotte, sous la direction de Michael Housman

JPEG - 36.7 ko
Hamjago, Mayotte, 2013 (© Laure Chatrefou)

Elena Bertuzzi, spécialiste en analyse du mouvement et en Cinétographie Laban, mène ses recherches à Mayotte. Cette île, devenue en 2011 le 101ème département français, possède une grande tradition musicale et chorégraphique.
Elle étudie deux pratiques artistiques en particulier : le debaa et le mbiwi. Le debaa, art chanté et dansé lié à la tradition arabo-musulmane, bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance particulière grâce aux politiques culturelles mises en place par les collectivités locales. Il est composé à partir de poèmes mystiques louant la naissance et la vie du prophète Mahomet. La danse, qui lui est associée, mobilise exclusivement les parties hautes du corps. Lors des rencontres inter-villageoises, le debaa devint une véritable compétition féminine. Pour les praticiennes, le debaa est une manière particulièrement efficace pour exprimer non seulement l’archétype de la féminité mahoraise mais aussi celui de la bonne musulmane, de sorte que bien danser et bien chanter deviennent des enjeux de toute importance. Le mbiwi est considéré comme une danse d’inspiration africaine. Là encore il s’agit d’une sorte de défi chorégraphique d’endurance mais, cette fois, entre deux femmes qui mobilisent, le plus rapidement possible, uniquement les articulations du bassin. Il est dansé lors des cérémonies du mariage, pour « honorer » la jeune épouse.

JPEG - 33.8 ko
Analyse de la danse de Rabiati - Debaa
Espoir d’une rencontre, espoir d’un amour,
répétition à Tsimkoura 27/09/2013 - notation d’Elena Bertuzzi
(séquence 20120927-203247)

JPEG - 39.5 ko
Hamjago, Mayotte, 2013 (© Laure Chatrefou)

Les différences formelles qui séparent le débaa et le mbiwi témoignent de la vivacité de la création chorégraphique et de la créativité des femmes mahoraises. Tous les deux montrent des qualités performatives et esthétiques remarquables où l’art de paraître joue un rôle fondamental. La dynamique de défi, centrale dans ces deux pratiques artistiques, permet aux femmes d’accéder à la renommée et au prestige. En même temps, le debaa et le mbiwi, en mettant en scène des représentations et de valeurs idéologiques différentes, touchent à l’identité de genre.
L’optique générale de la recherche d’Elena Bertuzzi consiste à aborder le debaa et le mbiwi comme deux pôles opposés des danses féminines de Mayotte qui, ensemble, fournissent un cadre pertinent pour l’étude de performances qui mobilisent de façon particulièrement saillante des idées et valeurs essentielles de la société mahoraise et de la construction de l’identité féminine. Le mbiwi et le debaa sont donc envisagés comme deux expressions autant emblématiques qu’antithétiques de la féminité mahoraise.
Les performances de debaa et de mbiwi sont étudiées à l’aide de deux approches différentes : d’une part, l’analyse formelle du mouvement, l’analyse compositionnelle des chorégraphies et la structure des performances, d’autre part, l’étude des formes d’interaction et des enjeux relationnels mis en œuvre. L’analyse du mouvement permet de prendre en compte la dimension corporelle, spatiale et temporelle de ces pratiques, alors que l’analyse des relations éclaire les enjeux sociaux et conceptuels qui les animent.



Publications

  • 2009, La notation Laban à l’usage de la transmission du répertoire, Université di Franche-Comté, Besançon, Arts du spectacle – La transmission en danse.
  • 2007, Les apports de la cinétographie Laban dans le processus de mémorisation de la danse à travers la partition, Actes du Monaco Dance Forum.
  • 2006, Différentes modalités d’utilisation de la Cinétographie Laban en Ethnologie de la danse, Actes du 24° Symposium ICTM, Study Group in Ethnochoreology.

Communications

  • 2012, Le métier de notateur – Théâtre de la Ville, Paris – Cycle Conférences Histoire de la danse
  • 2012, Notation et création – Théâtre de la Ville, Paris - Cycle Conférences Histoire de la danse
  • 2009, Oralité et écriture dans la transmission en danse - Festival International de Mimos, Perigaux
  • 2008, Oralité et écriture dans la transmission en danse - TNT Toulouse,
  • 2007, Les apports de la cinétographie Laban dans le processus de mémorisation de la danse à travers la partition – Université de Nice - Monaco Danse Forum, Monaco
  • 2006, Différentes modalités d’utilisation de la Cinétographie Laban en Ethnologie de la danse ICTM (International Council Traditional Music) Cluj-napoca (Roumanie)
  • 2005, Différentes modalités d’utilisation de la Cinétographie Laban en Ethnologie de la danse ICKL (International Council Kinetography Laban), Londres

Enseignement

  • 1996/2014, chargée de cours, « Méthode d’analyse de la danse » Master EMAD (Ethnomusicologie et anthropologie de la danse) à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, Département d’ethnologie, CM 24h
  • 2007/2014, chargée de cours « Ethnologie de la Danse » - Licence 3 d’ethnologie, sociologie, lettre moderne et philosophie, arts du spectacle et cinéma, CM 24h/8h
  • 2009/2014, chargée de cours « Analyse du mouvement et Cinétographie Laban » Master d’Anthropologie des pratiques corporelles, Master International d’Anthropologie de la Danse - Choreomundus - Savoir, pratique et patrimoine en danse, Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, CM 20h
  • 2009/2014, formatrice en « Analyse et transcription du mouvement système Laban pour les ethnomusicologues et anthropologues de la danse », Association SE TRESE en Sardaigne, Association Culturelle DANBALA de Turin (dispense Diplôme Centre National du Mouvement - France)
  • 1995/2012, formatrice en « Analyse et transcription du mouvement système Laban » (CND – IUFM 93 – Formation Arts Thérapie à l’Université Paris Descartes - FEIDA Bordeaux – Schola Cantorum de Paris, Centre Lafaurie de Monbadon, entre autres).
  • 2007/2009, chargée de cours en« Analyse et transcription du mouvement système Laban », IFEPSA - Université d’Angers, CM 24h

CV

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page (sauf mention contraire) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 30 janvier 2014





Doctorante (LESC), université Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact