Webmail
Annuaire

GALINIER Jacques

Domaines régionaux

Mexique central, Nord-Mexique, Allemagne

Domaines thématiques

chamanisme, cosmologie, rituels, anthropologie et psychanalyse, muséographie, anthropologie de la nuit

Mots-clefs

vision du monde, rituels, exégèses indigènes, métapsychologie, esthétique


> Read this page in English

Présentation

JPEG - 72 ko
Le maître de la richesse, San Pablito (Puebla), 1985 (cliché J. Galinier)

Jacques Galinier a entrepris depuis 1969 l’étude des Indiens Otomi du sud de la Huasteca (Mexique oriental) parmi lesquels il a vécu lors de deux longs séjours (1969-1972) et (1975-1977) puis à l’occasion de visites régulières depuis lors. S’agissant d’une région non documentée, Jacques Galinier a entrepris tout d’abord une ethnographie de sauvetage, en passant de l’étude de la culture matérielle et des techniques, à l’organisation sociale (doctorat de troisième cycle). L’apprentissage progressif du vernaculaire lui a permis d’envisager une étude systématique du système rituel, et en particulier des isomorphismes mis en évidence par l’exégèse indigène, entre l’image du corps et celle du cosmos (thèse d’État). À la lumière de ces données, Jacques Galinier s’est tourné progressivement vers une recherche portant sur les théories indigènes de l’appareil psychique, puis sur les analogies avec les grands principes de la métapsychologie freudienne, ainsi que sur les différences radicales entre les deux systèmes de pensée. Ces résultats débouchent sur une meilleure appréhension des présupposés fondamentaux de l’ontologie otomi et plus largement de l’épistémologie indigène en Mésoamérique.

Au fil des ans, Jacques Galinier s’est réorienté d’une ethnographie spatialement circonscrite à la Sierra Madre orientale, vers une recherche multi-sites dans l’aire culturelle otopame puis chez les Papago du désert de Sonora. Par ailleurs, il a entrepris l’exploration d’un champ de recherche pluridisciplinaire à travers le programme « Anthropologie de la nuit », qu’il coordonne avec Aurore Monod-Becquelin (CNRS) et Piero Salzarulo (Université de Florence), dont les résultats ont été consignés dans la revue Current Anthropology, par une enquête sur les rituels d’entrée et de sortie du sommeil chez les Otomi et les Mazahua.

JPEG - 27.8 ko
Danse du Volador,
San Miguel (Hidalgo), 1972
(cliché J. Galinier)

De nouveaux terrains ont été explorés, du Mexique au Pérou, avec Antoinette Molinié, par l’étude des rituels et des philosophies des « néo-indiens », dans la mouvance du New Age américain et du tourisme mystique, à Mexico et au Cuzco. Jacques Galinier prolonge ces recherches actuellement par de nouvelles enquêtes sur la construction d’un « Indien d’état » à Querétaro, élaborée par les institutions régionales à partir de la conjonction de stéréotypes de l’indien civilisé, des hautes terres du Mexique central, et de l’indien sauvage, de la frontière nord de Mésoamérique.

Afin de tester d’autres outils d’analyse d’une approche multi-centrée, Jacques Galinier s’est tourné vers des performances carnavalesques en pays souabe-alémanique (Kinzigtal) dites de la « Cinquième saison » (die fünfte Jahreszeit), présentant des analogies très profondes avec celles observées chez les Indiens Otomi, analogies non seulement formelles, mais aussi concernant l’arrière-plan cosmologique, la représentation de la nature, la question des genres et l’organisation politicorituelle.

Principales publications

  • 2013 (avec A. Molinié), The Neo-Indians : A Religion for the Third Millenium (Boulder, University Press of Colorado) [1re éd. français, 2006].
  • 2013 (avec A. Molinié), Los neo-indios : Una religión del tercer milenio (Quito, Abya Yala) [1re éd. français, 2006].
  • 2011, Une nuit d’épouvante : Les Indiens Otomi dans l’obscurité (Nanterre, Société d’ethnologie).
  • 2010 (avec A. Monod Becquelin, G. Bordin, L. Fontaine, F. Fourmaux, J. Roulet Ponce, P. Salzarulo, M. Therrien, I. Zilli), Anthropology of the night : Cross disciplinary investigations, Current Anthropology, 51 (6) : 819-847.
  • 2009, El Espejo otomí : De la etnografía a la antropología psicoanalítica (Mexico, CEMCA−UNAM− CDI).
  • 2006, L’anthropologie hors des limites de la simple raison – Actualité de la dispute entre Kant et Herder, L’Homme, 179 : 146-164.
  • 2006 (avec A. Molinié), Les Néo-Indiens : une religion du IIIe millénaire (Paris, Odile Jacob).
  • 2005 éd. (avec P. Bidou, B.Juillerat), Anthropologie et psychanalyse : regards croisés (Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales).
  • 1997 La moitié du monde : le corps et le cosmos dans le rituel des Indiens otomi (Paris, Presses universitaires de France).

     


Publications disponibles à la bibliothèque Éric-de-Dampierre


Bibliographie complète

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page (à l’exception des couvertures) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 16 janvier 2014





Directeur de recherche émérite, CNRS

jacques.galinier[at]mae.u-paris10.fr


English