Webmail
Annuaire
Accueil du site> Membres du LESC > Membres permanents > ERIKSON Philippe (EREA)

ERIKSON Philippe (EREA)

Domaines régionaux

Amazonie (Brésil, Bolivie, Pérou)

Domaines thématiques

anthropologie sociale et culturelle

Mots-clefs

ornementique, organisation sociale, chamanisme, ethnologie pano, Matis, Chacobo


> Read this page in English

Présentation

Membre du LESC depuis 1984 (affecté au centre EREA depuis 2011), Philippe Erikson (né en 1960) est titulaire d’un doctorat nouveau régime (1990) et d’une habilitation à diriger des recherches (2008) obtenus à l’université Paris X-Nanterre. Il a été allocataire du ministère de l’Éducation et de la Recherche, lauréat de la Fondation Fyssen et pensionnaire de l’Institut français d’études andines, avant d’enseigner à l’université libre de Bruxelles, à l’université Paul Verlaine de Metz puis à Nanterre où il a été recruté en 1996 et élu professeur en 2010.

Ethnologue, spécialiste de la famille ethnolinguistique pano, Philippe Erikson a longuement enquêté chez les Matis d’Amazonie brésilienne (20 mois de terrain entre 1984 et 2006) et les Chacobo d’Amazonie bolivienne (23 mois entre 1991 et 2011). En 2007, il a séjourné brièvement chez les Cashinahua du Pérou et a également pratiqué l’ethnologie en entreprise en France, aux États-Unis et en Grande-Bretagne (12 mois de terrain entre 1991 et 2004).

Ses travaux portent essentiellement sur l’organisation sociale, l’onomastique et la construction des identités collectives chez les Pano ; la relation homme-animal ; les dimensions symboliques de la culture matérielle (masques, sarbacanes) et le travail rituel sur le corps (tatouages, chamanisme). Ses recherches ont contribué à débusquer nombre des topoi devenus classiques dans l’amazonisme contemporain : le statut des animaux de compagnie (pets) et la question de l’apprivoisement versus la domestication ; la courbure donnée aux socio-cosmologies amérindiennes par l’« altérité constituante » ; l’ornementique comme modalité de corporéité fabriquée…

Philippe Erikson a exercé les fonctions de membre élu de la section 38 du Comité national du CNRS (2004-2008), de directeur du département d’ethnologie de Nanterre (2005-2009) et de vice-président de la Société des Américanistes de Paris (2008-2011). Il a rejoint en 2011 le “board of directors” de la Society for the Anthropology of Lowland South America. Il dirige l’école doctorale 395 « Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent » (université Paris Ouest) depuis 2012 et le LESC depuis 2014.

Principales publications

  • 2010, Nota sobre as saudações na Amazônia, Campos - Revistade Antropologia Social (Curitiba), 11 (2) : 9-27.
  • 2008, “Structural anthropology ? Well, you see : c’est la bonne anthropologie”. A tribute to Claude Lévi-Strauss, cahier spécial du n° 94 (2) du Journal de la société des américanistes : 7-67.
  • 2008, Obedient things. Matis theory of materiality, in F. Santos Granero (éd.), The occult life of things. Native Amazonian theories of materiality and personhood (Tucson, University of Arizona Press) : 173-191.
  • 2007, Faces from the past. Just how ‘ancestral’ are Matis ‘ancestor spirit’ masks ?, in C. Fausto et M. Heckenberger (éd.), Time and memory in indigenous Amazonia : Anthropological perspectives (Gainesville, University Press of Florida) : 219-242.
  • 2004, La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie (Saint-Nicolas-de-Port, Musée français de la Brasserie).
  • 2003, “Comme à toi jadis on l’a fait, fais-le moi à présent…”. Cycle de vie et ornementation corporelle chez les Matis (Amazonas, Brésil), L’Homme, 167-168 : 129-152.
  • 2003, Cana, Nabai, Baita y los demás… Comentarios sobre la onomástica Chacobo, Scripta Ethnologica, 23 : 59-74.
  • 2002, Idées à bouturer. Ethno-écologie amazonienne Ideas para el esqueje. Etno-ecología amazónica (Nanterre, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative) [Ateliers, hors série ; en collaboration avec Marc Lenaerts ; financé par la Commission européenne, cce-dg xii].
  • 2000 éd. (avec A. Monod Becquelin), Les rituels du dialogue : promenades ethnolinguistiques en terres amérindiennes (Nanterre, Société d’ethnologie).
  • 1996, La griffe des aïeux : marquage du corps et démarquages ethniques chez les Matis d’Amazonie (Louvain/Paris, Peeters/SELAF).

   


Publications disponibles à la bibliothèque Éric-de-Dampierre


Bibliographie complète

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page (à l’exception des couvertures) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 8 décembre 2014





Professeur, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Département d’anthropologie

erikson[at]u-paris10.fr

Exposition photo en ligne

Page personnelle sur le site du Département


English