Webmail
Annuaire

GARINE Éric de

Domaines régionaux

Afrique centrale (Cameroun)

Domaines thématiques

ethnobiologie, anthropologie de l’alimentation, étude des systèmes de subsistance, interface biologie/culture

Mots-clefs

Duupa, Afrique centrale, écologie humaine, agrobiodiversité, ressources naturelles


> Read this page in English

Présentation

JPEG - 53.7 ko
Partage de la bière de mil lors d’un travail collectif,
Duupa, 2002 (cliché E. Garine)

Éric Garine, ethnologue, se consacre à l’étude des phénomènes anthropologiques qui se situent à l’interface de la biologie et de la culture, dans le cadre d’une collaboration pluridisciplinaire avec les spécialités des sciences de la vie. Fondée sur des travaux de terrain en Afrique centrale (Cameroun), auprès de différents groupes ethniques, son approche inclut l’analyse des connaissances sur la nature, des modes de subsistance (en particulier l’agriculture) et l’alimentation. Pour ces différents objets, l’étude des systèmes de connaissances que les sociétés ont mis au point à propos des phénomènes biologiques qui les entourent et le parti qu’elles en tirent — l’étude des « savoirs populaires » — constituent le pivot de la démarche. Ces recherches s’inscrivent dans le courant général de l’étude de la dynamique des relations entre les sociétés et leurs environnements. Elles intègrent la prise en compte des phénomènes contemporains, notamment l’effet des politiques de développement rural sur les savoirs et les pratiques liées à la subsistance.

C’est à l’étude des savoirs et pratiques concernant les plantes cultivées et l’agrobiodiversité, en collaboration avec écologues et généticiens, qu’est consacré l’essentiel de son temps depuis ces dernières années.
Éric Garine a coordonné ou collaboré à plusieurs programmes de recherche pluridisciplinaire (ethnologie, géographie, archéologie, botanique, agroécologie, biologie évolutive, génétique), dans le bassin du Lac Tchad, qui se sont déroulés de 2001 à aujourd’hui.


Principales publications

  • 2016 éd. (E. Garine, M.L. Rodrigo-Estevan, C. Raimond, F.X. Medina), Sharing Food (Guadalajara (Jalisco), Centro Universitario de Ciencias Sociales y Humanidades, Universidad de Guadalajara) [Estudios del Hombre, 35 ; Serie Antropología de la Alimentación].
  • 2016 (C. Violon, M. Thomas, E. Garine), Good year, bad year : changing strategies, changing networks ? A two-year study on seed acquisition in northern Cameroon, Ecology and Society, 21 (2) : 34 http://dx.doi.org/10.5751/ES-08376-210234.
  • 2014 (J. Wencélius, E. Garine), Dans les sillons de l’alliance. Ethnographie de la circulation des semences de sorgho dans l’Extrême-Nord du Cameroun ?, Les Cahiers d’Outre-Mer, 265 : 93-116.
  • 2014 (N. Becu, C. Raimond, É. Garine, M ; Deconchat et K. Kokou), Coupling environmental and social processes to simulate the emergence of a savannah landscape mosaic under shifting cultivation and assess its sustainability, Journal of Artificial Societies and Social Simulation, 17 (1) 1 http://jasss.soc.surrey.ac.uk/17/1/1.html.
  • 2013 (É. Garine, A. Luxereau, J. Wencelius, C. Violon, T. Robert, A. Barnaud, S. Caillon, C. Raimond), De qui les variétés traditionnelles de plantes cultivées pourraient-elles être le patrimoine ? Réflexions depuis le Bassin du Lac Tchad, in D. Juhé-Beaulaton, M.-C. Cormier-Salem, P. de Robert et B. Roussel (éd.), Effervescence patrimoniale au Sud. Enjeux, questions, limites (Paris, IRD Editions) : 379-409.
  • 2009 (A. Barnaud, M. Deu, É. Garine, J. Chantereau, Bolteu, J. Esaei, E. Ouin Koïda, D. McKey, H. Joly), A weed-crop complex in sorghum : The fate of new genetic combinations in a traditional farming system, American Journal of Botany, 96 (10) : 1869–1879.
  • 2007, Quand il n’y a pas d’animal « clé de voûte » dans la zoologie populaire. Notes de terrain sur une civilisation agraire du nord du Cameroun (Duupa, Massif de Poli), in E. Dounias, E. Motte-Florac et M. Dunham (éd.), Le symbolisme des animaux. L’animal, clef de voûte de la relation entre l’homme et la nature (Paris, IRD Éditions) : 121-142.
  • 2005 éd. (C. Raimond, É. Garine et O. Langlois), Ressources vivrières et choix alimentaires dans le bassin du lac Tchad (Paris, IRD Éditions).
  • 2003 (E. Garine, O. Langlois, C. Raimond, M. de Garine Wichatitsky), Paysage fortuit ou nature construite ? Écologie historique des savanes soudaniennes au nord Cameroun, in T. Muxart, F.D. Vivien, B. Villalba, J. Burnouf (éd.), Des milieux et des hommes : fragments d’histoire croisés (Paris, Elsevier) : 151-160.
  • 2001, An ethnographic account to the many roles of millet beer in the culture of the Duupa agriculturalists (Poli Mountains, Northern Cameroon), in I. Garine et V. Garine (éd.), Drinking : An anthropological approach (Oxford, Berghan) : 191-204.

   


Publications disponibles à la bibliothèque Éric-de-Dampierre


Bibliographie complète

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page (à l’exception des couvertures) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 24 octobre 2016





Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Département d’anthropologie

eric.garine[at]mae.u-paris10.fr

Page personnelle sur le site du Département


English