Webmail
Annuaire
Accueil du site> Membres du LESC > Membres permanents > MOINFAR Mohammad Djafar

MOINFAR Mohammad Djafar

Domaines régionaux

Iran, Tchad

Domaines thématiques

linguistique générale, linguistique quantitative et formelle, ethnolinguistique, ethnobotanique, linguistique arabe, linguistique iranienne, symbolisme et analyse des mythes, études islamiques

Mots-clefs

vocabulaire et terminologie, termes botaniques, contact de sociétés/contact de langues et emprunt linguistique


> Read this page in English

Présentation

Entré au CNRS en 1966, Mohammad Djafar Moïnfar (docteur ès-Lettres, Neuchâtel ; docteur d’État ès-Lettres et Sciences humaines, Paris) est directeur de recherche émérite depuis 2003. Son activité, durant cette longue carrière, comme le démontrent ses travaux, publications et enseignements, se résume ainsi :

– recherche : linguistique générale ; linguistique quantitative et formelle ; emprunt linguistique ; ethnolinguistique et ethnobotanique ; linguistique arabe ; linguistique iranienne ; étude des parlers arabes au Tchad ; symbolisme et analyse des mythes ; études islamiques ; douleur et expression de la douleur ; E. Benveniste (œuvre, bibliographie et terminologie) ; ...

JPEG - 34.8 ko
Mission linguistique et ethnobotanique,
Kanem (Tchad), 1973

— missions scientifiques : principalement en Iran et au Tchad

– enseignement : principalement au Service de linguistique de l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI) de 1968 à 1980 ; à l’université Paris VIII, dans le cadre du DEA du groupe de recherche linguistique, option linguistique appliquée, en 1975 ; au département d’ethnologie de l’université Paris X, dans le cadre du DEA, de 1979 à 1981 ; au département de recherches linguistiques de l’université Paris VII, dans le cadre du DEA, de 1983 à 1985 ; à l’UER anthropologie, ethnologie, sciences des religions de l’université Paris VII, de 1985 à 1990 ; dans le cadre du séminaire régulier de l’équipe n° 3 (ethnolinguistique) du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, depuis 1978

– direction de recherche et de thèse : universités Paris VII et Paris X (maîtrise ; doctorats : 3e cycle, nouveau, d’État)

– participation à des jurys (maîtrise et DEA) : universités Paris VII et Paris X ; (doctorat : 3e cycle, nouveau, d’État, docteur-ingénieur) : universités Paris I, Paris III, Paris IV, Paris VI, Paris VII, Paris VIII, Paris X, Strasbourg, Lyon, Toulouse, Lausanne ; EHESS

– administration de la recherche : responsable de l’équipe n°&nbsp3 de l’UMR 7535 ; membre du conseil de l’université Paris X, de 1981 à 1985 ; membre du conseil de l’UFR des sciences sociales de l’université Paris X, de 1981 à 1985 ; membre de la commission de spécialistes 13° et 15° de l’université de Strasbourg II, de 2000 à 2003

– audience internationale : conférencier invité à de nombreux congrès internationaux ; visite de laboratoires ; cours et séminaires dans plusieurs universités ; participation à des jurys (Algérie, Bulgarie, Iran, Pakistan, Suisse, URSS, ...).

Principales publications

  • 2005 (avec S. M. A. Djamalzadeh), Correspondances (Téhéran, Presses de l’Université de Téhéran).
  • 1993, Voie d’émergence suprême : anonymat absolu, sans nom et sans indication, illustrations de Corinne Venot-Moïnfar (Téhéran, Université d’A. Tabatabaï).
  • 1988, Patte-de-chat & œil-de-rossignol. Le corps et les membres dans le vocabulaire botanique en persan, illustrations de Corinne Venot-Moïnfar (Nanterre, Société d’ethnologie).
  • 1979, Grammaire du persan (Paris, Éditions Jean Favard) [documents de linguistique quantitative, publiés par le Service de linguistique de l’université Pierre et Marie Curie/Paris VI/, n° 34].
  • 1975, Bibliographie des travaux d’Émile Benveniste (Paris, Société de linguistique de Paris).
  • 1973, Grammaire de l’arabe (Paris, Dunaud) [documents de linguistique quantitative, publiés par le Centre de linguistique quantitative de l’Université de Paris VI, n° 12].
  • 1973, Phonologie quantitative du persan. D’après le Livre des Rois de Firdausi (Paris, Dunaud) [documents de linguistique quantitative, publiés par le Centre de linguistique quantitative de l’université de Paris VI, n° 19].
  • 1970, Le vocabulaire arabe dans le Livre des Rois de Firdausi, étude philologique et de statistique linguistique (Wiesbaden, O. Harrassowitz) [Beiträge zur Iranistik].

Publications disponibles à la bibliothèque Éric-de-Dampierre

Contrat Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Mis à jour le 11 juillet 2012





Directeur de recherche émérite, CNRS

moinfar[at]u-paris10.fr


English