L’industrie osseuse des chasseurs-cueilleurs : le cas des nomades marins de Patagonie et Terre de Feu

Marianne Christensen (UMR 7041, ArScAn)

Ediciones universidad de Magallanes
Colección poblamiento humano de Fuego-Patagonia

308 pages
17 x 24 cm
2016
ISBN : 978-956-7189-70-0

Pour se procurer l’ouvrage, contacter directement Marianne Christensen : marianne.christensen [at] univ-paris1.fr


L‘équipement en matières dures animales des chasseurs-cueilleurs de Patagonie et de Terre de Feu est d’une exceptionnelle richesse, à la fois parce qu’il a perduré sans grandes modifications durant des millénaires jusqu’à l’aube du XXème siècle, et parce qu’il a bénéficié de matériaux variés issus à la fois des domaines terrestre, marin et aérien. Pour différentes raisons, les témoins archéologiques et ethnologiques de cette industrie sont plus riches chez les nomades marins des mers intérieures, fjords et canaux du versant pacifique, que chez les chasseurs terrestres des steppes atlantiques. C’est donc l’industrie de ces Indiens canoeros (en canot) qui est au centre de cet ouvrage. Celui-ci est fondé sur les dernières avancées méthodologiques et pratiques en technologie osseuse, approche très développée en Europe, notamment grâce à l’enseignement de Préhistoire de l’Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne.

Au-delà d’une révision typologique de l’équipement des indiens canoeros, une approche technologique est proposée. Cinq schémas opératoires faisant appel à différents principes de production sont identifiés à partir des restes d’industrie en os de mammifères : quatre de débitage (partition, segmentation, fracture, extraction) et un de façonnage. Les spécificités et contraintes de l’exploitation de l’os de mammifères marins sont discutées, tout comme l’utilisation préférentielle des métapodes de guanaco pour l’industrie, choix commun à tous les chasseurs d’artiodactyles. Plus qu’un aboutissement, ce travail ouvre de nombreuses perspectives sur le potentiel cognitif offert par l’étude de l’industrie en matières dures animales des chasseurs–cueilleurs de l’extrémité australe de l’Amérique du sud.

Outre une édition en français (parue), une édition espagnole sera disponible en mai 2017 : « La industria ósea de los cazadores-recolectores: el caso de los nómades marinos de Patagonia y Tierra de Fuego »