Masques en parade

Masques en parade
Ethnicité et enjeux de pouvoir dans le sud-ouest de la Chine

Collection : Sociétés humaines dans l’histoire

Nombre de pages 520 p. + 20 pl.
ISBN : 9782840162568
Prix : 25,00 €

Commander l’ouvrage

Les habitants de Yangzong, dans la province multiethnique du Yunnan, se donnent à voir comme une minorité ethnique tout en se revendiquant de la majorité Han. C’est du constat de ce paradoxe qu’est née la présente recherche fondée sur un théâtre de masques qualifié en Chine de nuo (exorcisme) et jusqu’alors méconnu en France.
Cette étude, à la jonction du politique et du rituel, relève d’un pari ambitieux. L’auteure entreprend de démêler les fils du paradoxe de départ – qui n’est en définitive qu’apparent –, autant que de rendre compte de la société locale contemporaine et de son patrimoine culturel.
Sylvie Beaud a à cœur de décloisonner les études sur la Chine, trop souvent jugées hors du champ de l’ethnologie du fait de leur héritage orientaliste. L’ouvrage dépasse cette fausse dichotomie, en alliant une ethnologie « classique », érudite et strictement située, aux problématiques anthropologiques de l’identité, du rapport à l’État, du rituel et de la manière de se définir dans un monde changeant.


Sommaire

 

Les tribulations d’un « fossile vivant de la culture nuo »
L’émergence des recherches sur les théâtres de masques
La formation du terme nuoxi, entre évolutionnisme et traditionalisme
Le label « fossile vivant » : l’autre mot-clé de la réhabilitation des pratiques
La mise en musée des masques du théâtre de Guan Suo
La nomination d’un patrimoine immatériel
Le nuoxi, un outil de choix pour exhorter au sentiment national

Mise en scène des ethnicités
Mise en minorité des troupes de Yangzong par elles-mêmes
Les concours folkloriques : loyauté envers le Parti à travers la représentation de la diversité ethnique chinoise
Le festival des Arts populaires au Village des nationalités : célébration de la multination chinoise ou fête religieuse ?

Le théâtre de Guan Suo à l’écran
Le film Riding Alone. Regards croisés sur les autres et sur soi
Liens directs entre Riding Alone et le théâtre de Guan Suo
Le blog du théâtre de Guan Suo : mise en valeur de la région et de son patrimoine culturel
Le documentaire À la recherche du théâtre de Guan Suo : un travail destiné aux archives locales

GUAN SUO, une figure emblématique
GUAN SUO : HUA GUAN SUO, GUAN PING ou GUAN XING ?
Un personnage sans nom personnel, en quête d’identité
GUAN SUO associé aux militaires, aux brigands et au Sud-Ouest chinois
Toutes les caractéristiques de GUAN SUO réunies à Yangzong

GUAN SUO et les dix-huit généraux
Le village de Xiaotun et ses dieux
GUAN SUO, Roi des remèdes et des musiciens
Les dix-huit généraux du théâtre de GUAN SUO

Histoires de maux
Vers un consensus parmi les chercheurs : un théâtre né sous l’ère Daoguang (1821-1851) ?
Le discours de Gong Xianggeng : Yangzong, une région en proie aux épidémies
Le point de vue de Li Bencan : des ancêtres venus de Nanjing
Du côté des Zhou. Des ancêtres autochtones

Référentialité du récit
La composition du répertoire
Du rite taoïste à la chantefable : continuité de la récitation verbale performative
Performativité du récit à travers les combats
Des intrigues locales

Transmettre son rôle, une affaire de famille
Les différentes fonctions dans le théâtre de Guan Suo
La filiation au cœur de la transmission des rôles
La part de l’alliance dans le maintien des rôles
L’entraînement Préparation morale et martiale

Incorporer son rôle
Inviter le Roi des remèdes/de la musique et réitérer le serment de fraternité : les premiers pas vers la transformation
Incarner son personnage en revêtant masque et costume
Les dieux en action : la dimension sonore, énonciation et musique
Congédier le Roi des remèdes/de la musique : le retour à la vie ordinaire

Parader, propitier, relier
Le programme rituel du jour de l’An à Xiaotun
Délimiter un espace-temps rituel
Inspecter le territoire villageois
Exorciser les pestilences

S’affirmer Han de Yangzong : le maillage rituel
La fête du temple Longquan : l’« offrande des grands encens »
Réajuster les rapports villageois par la procession
Régénérer la société et s’affirmer Han de Yangzong

Conclusions
Glossaire
Bibliographie
Index thématique
Table des illustrations
Illustrations couleur