Olivier ALLARD – Transition vers la démocratie ou instauration d’une ère d’abondance ? Les Amérindiens, la politique et la « révolution bolivarienne » au Venezuela

Transition vers la démocratie ou instauration d’une ère d’abondance ? Les Amérindiens, la politique et la « révolution bolivarienne » au Venezuela

Olivier ALLARD
Maître de conférences à l’EHESS (LAS)
Page personnelle

TRANSITIONS HISTORIQUES : rythmes, crises, héritages.
12e colloque annuel de la MAE

Retour aux vidéos


Dans le cadre de la « révolution bolivarienne » impulsée par Chávez il y a quinze ans, de nombreux programmes (sociaux, éducatifs, économiques, etc.) ont été mis en place dans le but de transformer radicalement la société vénézuélienne. En rupture explicite avec la « quatrième république », un objectif était notamment d’inclure les Amérindiens comme citoyens de plein droits, à la fois dans le cadre de la démocratie représentative (comme électeurs et comme élus), dans les tentatives d’instaurer des formes de démocratie participative (avec les « conseils communaux »), et dans la promotion de droits indigènes spécifiques.
Dans l’état Delta Amacuro, où vivent environ 35 000 Amérindiens Warao, ce sont les processus électoraux qui concentrent l’attention. Pour un certains nombre d’observateurs extérieurs et de leaders indigènes, ces processus sont marqués par de nombreuses fraudes : les Warao seraient systématiquement victimes de manipulations clientélistes. Ces fraudes sont vues comme des symptômes de la transition vers un fonctionnement démocratique – et seraient donc appelées à disparaître : dans cette perspective, on insiste sur le nécessaire travail d’éducation, d’accompagnement et de conscientisation, nécessaire pour que les Amérindiens puissent devenir les sujets de leur devenir historique.
Toutefois, qu’en est-il dans les nombreux villages où habite la majorité de la population warao ? Je défends l’idée que les phénomènes que l’on peut qualifier de clientélisme ou de fraude sont au contraire perçus par de nombreux Warao comme l’instauration d’une nouvelle ère, qui est une ère d’abondance matérielle. En effet, la participation aux élections leur permet d’accéder à un flux de marchandises auparavant inconnu (même s’il risque d’être détourné et accaparé par d’autres), et l’enjeu principal pour les Warao est de stabiliser ce flux – et donc de rendre durable ce que d’autres voient comme des défaillances transitoires.
Ainsi, en étudiant les différentes postures politiques qui émergent dans cette région du Venezuela, notamment en s’appuyant sur les débats relatifs aux élections et au fonctionnement démocratique, on peut voir se dessiner des appréhensions divergentes des changements vécus actuellement au Venezuela.