Pôle éditorial

Une_BSPF_2018_2
Une_BSPF_2018_2
Une_BSPF_2018_2
Une_JSA_2018_104_1
Une_JSA_2018_104_1
Une_JSA_2018_104_1
Une_EF_2018_3
Une_EF_2018_3
Une_EF_2018_3
Une_Travaux_25
Une_Travaux_25
Une_Travaux_25

Les Publications de la MAE

Les publications de la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès regroupent trois collections :

Ces trois collections couvrent le domaine des différentes disciplines de la Maison : archéologie, préhistoire et protohistoire, ethnologie et sociologie comparative, ethnomusicologie, histoire ancienne et médiévale, lettres classiques.

Contact :
Ilias PÉTALAS
Responsable des publications

Les Éditions des Maisons des sciences de l’homme associées (EMSHA)

Les revues scientifiques

Americae

Americae est une revue électronique qui diffuse les résultats de recherches archéologiques réalisées sur le continent américain. Son objectif est de publier des travaux inédits améliorant la connaissance des sociétés anciennes des Amériques, depuis les premiers peuplements jusqu’au contact avec les européens, via les apports de l’archéologie, la géoarchéologie, l’archéométrie, l’ethnohistoire, l’ethnoarchéologie et l’ethnographie.
Americae s’adresse à un public international.

Directeur : Grégory PEREIRA
Rédactrice en chef : Véronique DARRAS
Secrétaire de rédaction : Mélanie DENIAUX
Site de la revue : Americae

Blog hypothèses

Twitter
Facebook

Bulletin de la Société préhistorique française

Couv_BSPF_2015_web

Le Bulletin de la Société préhistorique française a été publié sans interruption de 1904 à aujourd’hui. C’est une publication trimestrielle qui compte quatre livraisons par an d’environ 200 pages et comporte deux volets :

La première partie consiste en 6 ou 7 articles scientifiques originaux, d’intérêt national et international, qui traitent de la Préhistoire, du Paléolithique au premier âge du Fer, selon des champs disciplinaires et thématiques variés.

La deuxième partie traite des découvertes récentes, des débats, des comptes rendus d’ouvrages, de l’actualité (colloques, expositions, dernières parutions) et de la vie de l’association.

Directeur : Jean-Marc PÉTILLON
Profil Academia
Secrétaire de rédaction : Quentin CHAMBON
Site de la revue : BSPF
Éditeur : Société préhistorique française
Consultable sur : Persée et Jstor

La Société préhistorique française participe aux réseaux sociaux !
Retrouvez-nous sur : Academia ou Twitter
Si vous souhaitez suivre les infos en continu, abonnez-vous au fil d’actualité

Espaces et Sociétés

vign_espaces_societes

Espaces et Sociétés est une revue à comité de lecture en sciences humaines et sociales. Elle est interdisciplinaire, internationale et francophone. Elle se propose de faire la synthèse des multiples savoirs sur les rapports des sociétés à leurs espaces. Elle s’est définie à sa naissance, en 1970, comme « revue critique internationale de l’aménagement, de l’architecture et de l’urbanisation ». Dans un esprit d’ouverture et de confrontation entre disciplines différentes, elle s’efforce de contribuer aux grands débats concernant ce champ, qu’ils soient spécifiques au monde de la recherche ou qu’ils concernent plus directement les acteurs.

Avec le soutien actif du Comité de Lecture International, le Comité de Rédaction évalue et sélectionne les articles. Le Comité de Direction impulse la politique éditoriale.

Chaque numéro de la revue comprend un appel à articles, un dossier thématique (représentant environ 2/3 du numéro), une rubrique « hors dossier » qui permet la publication d’articles ne correspondant pas à la thématique du dossier, une rubrique « notes de lecture » constituée de compte rendus thématiques et de recensions d’ouvrages. Une fois par an environ, sur un thème, une rubrique « controverse » permet de confronter des points de vue différents ou opposés.

Directeurs / Comité de Direction : Jean-Yves AUTHIER, Catherine BIDOU, Jérôme MONNET, Stéphanie VERMEERSCH
Secrétariat de rédaction : Anne de REYNIES
Site de la revue : Espaces et Sociétés
Éditeurs : Éditions érès
Consultable sur Cairn et Cairn international pour les métadonnées en anglais

Ethnologie française

Porte-parole de la recherche en train de se faire et témoin des débats contemporains, Ethnologie française fait référence depuis plus de quarante ans. Par une mise en perspective d’analyses de terrain, la revue éprouve les outils dont on use pour parler des sociétés européennes. L’élaboration de chaque numéro est confiée à un ou plusieurs éditeurs invités qui œuvrent à la présentation de travaux d’anthropologie, ou issus des disciplines voisines – sociologie et histoire – éclairant un thème singulier. Ainsi la revue a récemment traité du Paris des ethnologues, des sexualités négociées, des mondes juifs, des restaurants en ville ou des temps biographiques… Ces thèmes intéressent un large public, qui trouve chaque trimestre Ethnologie française en librairie. Chaque livraison compte également des varia (articles spontanément soumis au comité de rédaction et validés par des évaluateurs anonymes) ainsi qu’une dizaine de comptes rendus. Ouvrant ses pages à des auteurs étrangers (un tiers des articles parus), la revue a une vie et une visibilité au-delà de l’Hexagone. De plus, elle centre chaque année un de ses numéros sur un pays étrangers, récemment la Turquie et Israël.

Directeur : Nicolas ADELL
Secrétaire de rédaction : Fabienne FLAMANT
Site de la revue : Ethnologie française
Éditeur : PUF
Consultable sur : Jstor et Cairn

European Journal of Sociology

European Journal of Sociology

EJS

European Journal of Sociology (Les Archives Européennes de Sociologie) existent depuis 1960, fondées par Raymond Aron, Ralf Dahrendorf, Tom Bottomore, Michel Crozier et Eric de Dampierre. La revue est hébergée depuis 2005 à la Maison Archéologie & ethnologie René-Ginouvès, à Nanterre. Le projet a été et reste celui d’une revue plutôt théorique, peu soucieuse des frontières disciplinaires, exerçant une veille active sur les questions épistémologiques et l’étude des grands auteurs. Sa plus grande originalité est d’accepter des textes en allemand, en anglais et en français. Longtemps semestrielle, la revue publie depuis 2000 un troisième numéro annuel, en fin d’année, dont l’objectif est principalement évaluatif et critique des avancées théoriques dans un champ pluridisciplinaire où, si la sociologie a la première place, l’anthropologie sociale, la science politique, la macrohistoire comparative, voire, l’économie politique peuvent figurer. Les abonnements peuvent être souscrits auprès de Cambridge University Press. Les manuscrits sont à envoyer à l’adresse e-mail de la revue sous forme électronique.

Consolidating its reputation for historical and comparative sociology of the highest order, the European Journal of Sociology publishes original articles of broad interdisciplinary scope which represent some of the best writing in the social sciences today. The journal has a strongly international perspective, with a special interest devoted to the transition from totalitarianism to democracy, to the multiple citizenship and now publishes a third issue every year exclusively devoted to state-of-the-art surveys, the elucidation of central concepts and review essays which explore key topics with reference to the most relevant recent publications. The journal recieves contributions from young scholars as well as highly respected names such as, Robret N. Bellah, Jon Elster and Lord Runciman.

Comité de rédaction
Jens BECKERT, Institut Max-Planck, Cologne,
Donatella DELLA PORTA, European University Institute, Florence
Michel DUBOIS, GEMASS, CNRS-Paris Sorbonne
Michel FORSÉ, Centre Maurice Halbwachs, CNRS-ENS, Paris
Marion FOURCADE, Université de Berkeley
Christopher HANN, Max-Planck Institut für ethnologische Forschung, Halle/Saale
Wolfgang KNÖBL, Hamburg Institute for Social Research

Directeur : Michel DUBOIS
Secrétariat de rédaction : Fabienne FLAMANT
Éditeur : Cambridge University Press
Site de la revue : European Journal of Sociology

Pôle Gallia

Le pôle Gallia, qui bénéficie du soutien du CNRS et du ministère de la Culture, assure la publication de revues et de suppléments consacrées à l’archéologie de la France. Le pôle regroupe trois revues : Gallia, Gallia Préhistoire et Archéologie de la France – Informations.

C’est en 1942 que le CNRS crée Gallia, la revue d’archéologie nationale, dont le premier volume paraît en 1943. Depuis lors, elle a pour mission de publier les recherches et les résultats de fouilles les plus significatifs dans le domaine de l’archéologie en France, de la Préhistoire à l’Antiquité tardive. En 1956, les publications dans les domaines relevant de l’Histoire et de la Préhistoire sont séparées ; cette dernière se voit attribuer une revue propre, Gallia Préhistoire.

À partir de 1987, l’accélération des fouilles et des découvertes conduit à la création d’une troisième revue, Gallia – Informations, l’Archéologie des régions, lancée par le CNRS et la sous-direction de l’archéologie au ministère de la Culture. Reprenant une mission assurée jusqu’alors par les revues, sa vocation est de présenter un panorama complet de l’actualité des fouilles archéologiques en France. La revue est publiée sur papier de 1987 à 1997, sur CD-Rom de 1997 à 2003. À partir de cette date, le choix de la mise en ligne est fait. Parallèlement est défini avec la sous-direction de l’Archéologie au ministère de la Culture un nouveau produit éditorial, nommé Archéologie de la France – Informations (AdlFI) et destiné à rassembler et à accélérer la diffusion des informations issues des fouilles programmées et préventives.

 

Gallia est la revue d’archéologie celtique et romaine française.

Site de la revue : Gallia

Créée par le CNRS, Gallia est depuis 1943 la grande revue de l’archéologie française, réputée pour la rigueur de ses textes et la qualité de ses illustrations. Elle publie des articles sur les recherches et découvertes les plus signifiantes dans ce domaine.Son champ chronologique va du premier âge du Fer jusqu’à l’Antiquité tardive jusqu’à la fin des royaumes mérovingiens. Son champ géographique correspond à l’ancien espace gaulois, soit les provinces romaines de Narbonnaise, des Trois Gaules et des Germanies, ainsi que les territoires immédiatement limitrophes.

Directeur : Martial MONTEIL
Responsable éditoriale : Astrid ASCHEHOUG
Chargé de ressources documentaires : Nicolas COQUET
Secrétaire de rédaction : Valentin VERARDO
Éditeur : CNRS Éditions
Consultable sur : Jstor (1943-2014), Persée (1943-2009), OpenEdition Journals (2010-)

 

Gallia Préhistoire est la revue d’archéologie préhistorique de la France dans son contexte européen.

Site de la revue : Gallia Préhistoire

Créée par le CNRS, Gallia Préhistoire est, depuis plus d’un demi-siècle, la grande revue de l’archéologie nationale, réputée pour la rigueur de ses textes et la qualité de ses illustrations. Gallia Préhistoire publie des articles de synthèse sur les découvertes et les recherches les plus signifiantes dans le domaine de la Préhistoire en France. Son champ chronologique couvre toute la Préhistoire depuis le Paléolithique inférieur jusqu’à la fin de l’âge du Bronze. Son champ géographique est celui de la France ; cependant, Gallia Préhistoire publie aussi des études traitant des cultures limitrophes.

Directeur : Thomas PERRIN
Secrétaire de rédaction : Daphné MATHELIER
Éditeur : CNRS Éditions
Consultable sur : Persée (1958-2014), OpenEdition Journals (2016-)

 

Archéologie de la France – Informations est la revue en ligne publiant l’actualité des opérations archéologiques menées en France.

Site de la revue : AdlFI

Conçue comme une coédition entre le ministère de la Culture (sous-direction de l’Archéologie) et le CNRS, Archéologie de la France – Informations est une revue en ligne destinée à publier l’actualité des opérations archéologiques menées en France. Les informations scientifiques préparées au sein des DRAC (services régionaux de l’archéologie) sont éditées et progressivement mises en ligne puis complétées. Cette publication remplace Gallia – Informations dont elle reprend les missions et assure le développement.

Directeur : Martial MONTEIL
Secrétaire de rédaction : Nicolas COQUET
Consultable sur : OpenEdition Journals

Journal de la Société des américanistes

Logo_JSA

Le Journal de la Société des américanistes est une revue scientifique consacrée aux sociétés et aux cultures amérindiennes envisagées depuis leurs origines jusqu’à nos jours. Son originalité et sa richesse tiennent à cette ouverture disciplinaire qui fait se côtoyer dans ses pages préhistoire, archéologie, anthropologie biologique, ethnohistoire, ethnologie, ethnolinguistique et sociologie, toutes dirigées cependant vers un objet d’étude plus ou moins commun : l’Amérique indigène.

Directeurs :
Pierre DELEAGE, rédacteur en chef
Cédric YVINEC, rédacteur-ajoint
Secrétaire de rédaction : Mélanie DENIAUX
Éditeur : Société des américanistes
Site de la revue :  Persée (anciens numéros, de 1985 à 2000) JSA (depuis 2001)

Justice spatiale / Spatial justice

Directrice de revue : Aurélie QUENTIN
Directeur adjoint : Frédéric DUFAUX
Éditeur : Tomasz DOUSSOT
Site de la revue : Justice spatial / Spatial justice 

Paléorient

Revue pluridisciplinaire de préhistoire et protohistoire de l’Asie du Sud-Ouest et de l’Asie centrale
Pluridisciplinary Journal of Prehistory and Protohistory of Southwestern and Central Asia

La revue Paléorient vise à favoriser les échanges entre préhistoriens, archéologues, anthropologues travaillant du Levant à l’Indus, de l’Asie centrale au Golfe Persique, dans les domaines de la pré- et de la protohistoire orientale. Elle publie semestriellement en français et en anglais des articles de synthèse, des dossiers thématiques, notes et recensions ; une bibliographie indexée des publications sur ces territoires est disponible en ligne (site de Frantiq). Diffusée avec le soutien du CNRS dans plus de 22 pays.

Directrice : Frédérique BRUNET
Directeur adjoint : Sylvain SORIANO
Secrétaire de rédaction : Daphné MATHELIER
Site de la revue : Paléorient
Éditeur : CNRS éditions
Consultable sur : Persée et Jstor

Revue archéologique

RA_2016_2_miniature

La Revue archéologique est soutenue par le CNRS et le Centre national du Livre. Elle est éditée et diffusée par les Presses universitaires de France à raison de deux fascicules annuels de 224 p. Au départ surtout consacrée à l’archéologie nationale, époque médiévale comprise, la Revue archéologique s’est peu à peu concentrée sur la Grèce et le monde romain ou gallo-romain, mais aussi les civilisations périphériques de l’Antiquité classique.

Recommandations aux auteurs

Directeur : François BARATTE
Directeur adjoint : Jean-Charles MORETTI
Site de la revue : Revue Archéologique
Éditeur : PUF
Consultable sur : Jstor et Cairn

Revue d’histoire moderne et contemporaine

Directeur : Philippe MINARD
Directeur adjoint : Christophe DUHAMELLE
Éditeur : Tomasz DOUSSOT
Site de la revue : RHMC

Syria

IFPO_PRESSES_SYRIA_web_vignette

Depuis 1920, Syria. Archéologie, art et histoire est publiée par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) avec le concours du CNRS. La revue, dont le secrétariat de rédaction, financé par le CNRS, est hébergé au pôle éditorial de la Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie René-Ginouvès (MAE) depuis 2009, se consacre à l’histoire ancienne et à l’archéologie du Proche-Orient, Chypre compris. De la préhistoire au VIIe siècle et de la Méditerranée au plateau iranien, Syria traite d’archéologie, d’épigraphie, de philologie, d’histoire et d’histoire de l’art. Parfois regroupés en dossiers thématiques (Syria 86, 2009 – Interaction entre Assyriens et Araméens), 12 à 18 articles présentent, dans chaque livraison, un panorama varié de la recherche au Proche-Orient ancien. La revue consacre un épais cahier aux recensions d’ouvrages parus. Le comité de rédaction de la revue se réunit deux fois par an pour procéder à la sélection des articles destinés à la publication, expertisés au préalable par un comité de lecture international.

Recommandations aux auteurs

Directeur : Maurice SARTRE
Site de la revue : Syria
Éditeur : IFPO
Consultable sur Persée, Jstor et Revues.org

Terrain

Terrain a pour vocation de publier, dans un langage clair et accessible, des articles sélectionnés pour leur excellence d’auteurs français et étrangers. Elle entend ainsi éclairer les aspects les plus variés, et parfois les moins connus, des sociétés d’aujourd’hui afin de les porter à la connaissance d’un large public.

À l’automne 2015, à l’occasion d’un dernier numéro consacré à la nostalgie, la revue Terrain disait adieu à ses lecteurs. Aujourd’hui, portée par une équipe renouvelée et grâce au concours de nouveaux partenaires, elle renaît. Terrain reste fidèle à ce qui a fait son succès : une belle revue papier, des dossiers thématiques illustrés, une langue claire et accessible, le primat accordé à l’ethnographie et enfin l’ouverture aux autres disciplines. Mais Terrain évolue, avec un site internet repensé à découvrir à l’automne 2016. Les nouvelles rubriques attendent vos propositions d’articles pour des publications au fil de l’eau.

Les propositions d’articles devront être envoyées à terrain.redaction@cnrs.fr. Elles seront évaluées par des pairs : deux évaluateurs internes et deux évaluateurs externes. L’anonymat des auteurs et des évaluateurs sera préservé. Les auteurs recevront une réponse dans les deux mois, pour une publication dans les six mois après acceptation. Le nombre de signes indiqué ne comprend pas la bibliographie, qui devra se limiter aux références strictement nécessaires. Une attention spéciale sera portée aux contributions qui s’appuient sur les médias non textuels pour renouveler l’exercice de la description ou de l’argumentation.

Rédacteurs en chef : Vanessa MANCERON et Emmanuel de VIENNE
Secrétaire de rédaction : Amélie CANU-PRAT
Blog de la revue

Tracés

La revue de sciences humaines Tracés, éditée par ENS Éditions, réunit deux fois par an des auteurs issus de diverses disciplines autour d’un thème ou d’un problème commun traversant les sciences humaines. Parfois, il s’agit de rendre compte d’un débat ancien qui a pris un tour nouveau en raison de l’actualité éditoriale ou d’événements politiques. D’autres fois, l’ambition est de soumettre à une interrogation croisée une notion que les multiples traditions intellectuelles et disciplinaires abordent en ordre dispersé ou bien encore tenter des rapprochements plus spéculatifs autour d’un terme aux usages mal contrôlés. La conviction profonde de Tracés est que le dialogue interdisciplinaire est non seulement possible mais fécond.

Rédacteurs en chef : Olivier ALLARD et Pierre CHARBONNIER
Secrétaire de rédaction : Anne de REYNIES
Site de la revue : Tracés
Éditeur : ENS Éditions

Consultable sur Revue.org
Blog Hypothèses

Facebook
Twitter