Webmail

Catherine Perlès

Catherine Perlès

Professeur émérite Université Paris Ouest Nanterre la Défense




Domaine de Recherche

Catherine Perlès, professeur à l’université Paris X, a conduit en parallèle des recherches sur la préhistoire du feu au Paléolithique et des travaux de terrain en Grèce, centrés sur les industries lithiques du Paléolithique supérieur, du Mésolithique et du Néolithique. Elle a, dans ce cadre, publié plusieurs synthèses sur le Paléolithique et le Mésolithique de Grèce, tandis que les recherches sur le Néolithique la conduisait à s’intéresser aux problèmes d’émergence des spécialisations artisanales, d’organisation de la production et de l’échange. Ces différents thèmes s’intègrent depuis quelques années dans des publications plus générales sur l’origine du Néolithique en Grèce, la nature même de ces premières sociétés agropastorales en Europe et le statut qu’y tiennent les échanges. Plus récemment, elle s’est tournée, aidée par plusieurs collaborateurs, vers l’étude de la très riche collection de parures du site de Franchthi, en Argolide, tout en préparant une synthèse des travaux effectués sur ce dernier.


Bibliographie sélective

Ouvrages

Rouillard P., Perlès C. & Grimaud E. (eds), 2007. Mobilités, Immobilismes. L’emprunt et son refus. Paris, De Boccard, 333 p.

Perlès C., 2004. Les industries lithiques taillées de Franchthi. Tome III : Du Néolithique ancien au Néolithique final. Bloomington/Indianapolis, Indiana University Press, 336 p.

Galanidou N. & Perlès C. (eds.), 2003. The Greek Mesolithic. British School at Athens, BSA Series n°10, 221 p.

Perlès C., 2001. The Early Neolithic in Greece : the First Farmers in Europe. Cambridge University Press, 356 p.

Bailey G., Adam E., Panagopoulou E., Perlès C. & Zachos K. (eds), 1999. The Palaeolithic archaeology of Greece and adjacent areas. proceedings of the ICOPAG Conference, Ioannina, september 1994. Londres, British School at Athens, Studies 3, 375 p.

Perlès C., 1994. Les industries lithiques taillées de Tharrounia (Eubée). Nanterre, Laboratoire d’ Ethnologie et Sociologie comparative, 1994, 96 p. ("Ateliers" 15).
_ Perlès C., 1991. Les industries lithiques taillées de Franchthi. Tome II : Les industries du Mésolithique et du Néolithique initial. Bloomington/Indianapolis, Indiana University Press, 1991, 288 p., docs h.t. (avec des contributions de A. Aspinal, C. Renfrew et P. Vaughan).

Perlès C., 1987. Les industries lithiques taillées de Franchthi. Tome I : Présentation générale et industries paléolithiques. Bloomington/Indianapolis, Indiana University Press, 355 p., docs. h.t.

Perlès C., 1983. Preistoria del Fuoco, alle origini della storia dell’uomo. Turin, Einaudi, 235 p.

Perlès C., 1977. Préhistoire du feu. Paris, Masson, 182 p.

Articles récents

Perlès C., Takaoglu T. and Gratuze B., 2011. Melian obsidian in NM Turkey : evidence for Early Neolithic Trade. Journal of Field Archaeology 36(1), p. 42-49.

Perlès C., 2010. Grèce et Balkans : deux voies de pénétration distinctes du Néolithique en Europe ? In J.-P. Demoule (dir.), La révolution néolithique dans le monde. CNRS Éditions, p. 263-281.

Perlès C. & Vanhaeren M., 2010. Black Cyclope neritea marine shell ornaments in the Upper Palaeolithic and Mesolithic of Franchthi (Argolid, Greece) : arguments for an intentional heat treatment. Journal of Field Archaeology 35(3), p. 298-309.

Perlès C., 2010. Is the Dryas the culprit ? Socio-economic changes during the Final Pleistocene and Early Holocene at Franchthi Cave (Greece). Journal of the Israel Prehistoric Society 40, p. 113-129.

Perlès C., 2010. Un balanç personal, parcial i segurament molt incomplet de 25 anys d’Arqueologia préhistorica. Cota Zero 25, 117-122.

Perlès C., 2009. De la technologie céramique à la Néolithisation de la Grèce. In L. Astruc, A. Gaulon et L. Salanova (dir.), Méthodes d’approche des premières productions céramiques : études de cas dans les Balkans et le Levant. Rahden, Verlag Marie Leidorf, p. 51-61 (« Internationale Archäeologie » Band 12).

Perlès C., 2009. Les industries lithiques néolithiques : logiques techniques et logiques sociales. In De la Méditerranée et d’ailleurs, Mélanges offerts à Jean Guilaine. Toulouse, Archives d’Écologie préhistorique, p. 557-571.

Perlès C., 2007. Pourquoi le Néolithique ? Analyse des théories, évolution des perspectives. In J.-P. Poulain (ed.), L’Homme, le mangeur, l’animal, qui nourrit l’autre ? Paris, OCHA, p. 16-29 (« Les Cahiers de l’Ocha n°12).

Perlès C., 2007. Technologie et échanges. In Congrès du Centenaire. Un siècle de construction du discours scientifique en Préhistoire, Congrès du centenaire. Société Préhistorique Française, Paris, vol.3, p. 53-62.

Perlès C., 2007. Diffusions, emprunts, refus d’emprunt : les acteurs humains. In P. Rouillard, C. Perlès et E. Grimaud (eds.), Mobilités, Immobilismes. L’emprunt et son refus. Paris, De Boccard, p. 319-326.

Lange K., Perlès C. & Reiche I., 2007. Untersuchungen geschwärzter Schmuckmuschelschalen aus der prähistorichen Ausgrabungsstätte Franchthi, Griechenland. In S. Klein & S. Laue (eds.), Archäometrie und Denkmalpflege - Kurzberichte 2007, Postdam, 19-22 sept. 2007, p. 148-150. (ISSN 0949-4057).

Perlès C., 2005. From the Near East to Greece : let’s reverse the focus. Cultural elements that didn’t transfer. In Cl. Richter (ed.), How did farming reach Europe ? Deutsches archäologisches Institut Abteilung Istanbul, Istanbul, p. 275-290.

Perlès C., 2005. Une marge qui n’en pas une : le Néolithique ancien de la Grèce. In J. Guilaine (dir.), Aux marges des grands foyers du Néolithique. périphéries débitrices ou créatrices ? Editions Errance, p. 221-236.

Perlès C., 2005. Réflexion sur les échanges dans le Néolithique de Grèce. In Ph. Clancier, F. Johannès, P. Rouillard et A. Tenu (éds), Autour de Polanyi, Vocabulaires, théories et modalités des échanges. Paris, De Boccard, p. 201-215.

20 février 2015


Maison Archéologie Ethnologie
UMR 7055 Préhistoire et Technologie
21 Allée de l’Université
F - 92023 Nanterre cedex