Costumes des minorités du Yunnan (Chine)
Exposition automne 2001

Austro-asiatiques Miao-yao Taï Tibéto-birmans Techniques de fabrication

Tibéto-birmans

 
 
D'un groupe à l'autre, la partie du costume investie sur le plan symbolique varie : chez les Hani du district de Xinping (préfecture de Yuxi), les extrémités en forme de pointes élargies de la ceinture protègent le postérieur, partie jugée la plus fragile de l'individu. Les pointes de la ceinture indiquent l'est, direction des ancêtres. Elles sont ornées d'un entrelacs de lignes perpendiculaires ou en diagonale jouant, dans leur cas, de trois couleurs : le rouge porteur de longue vie, le jaune symbole de prospérité et le vert de santé. Cet entrelacs évoque un corps, mais aussi les différents temps de la chorégraphie d'une danse rituelle porteuse de fertilité agraire qui regroupe hommes et femmes. La terminaison de gauche de la ceinture est associée aux hommes, celle de droite au principe féminin. Enfin, les lignes se terminent par un carré dit « fleur à huit angles » qui clôture l'espace contre les influences néfastes et sert d'emblème à tous les groupes Hani.
© Bernard formoso  
  Accueil
  Expositions d'archéologie
    Expositions d'ethnologie
 
  Expositions posters scientifiques
       
    Contacts
 

 
   
Maison René-Ginouvès. 21, allée de l'université, F-92023 Nanterre Cedex. Tél: 33 (0) 1 46 69 24 00 . Fax: 33 (0) 1 46 69 24 51