Agriculture précolombienne dans les Guyanes
Exposition hiver 2008

Introduction L'anthropisation du paysage guyanais Agriculture intensive sur le littoral guyanais

Sur les traces des agriculteurs précolombiens

L'anthropisation du paysage guyanais

 
© Stéfen Rostain
 

Les buttes sont parfois discrètes et peu nombreuses.


Il est enfin admis aujourd'hui que les paysages dans lesquels nous vivons sont autant le résultat d'anciennes activités humaines que celui de processus naturels. L'Amazonie, comme tout autre terre anciennement occupée par l'homme, a également évolué en fonction de leurs actions. Le littoral atlantique des Guyanes est une basse plaine marécageuse sillonnée d'étroits et longs cordons sableux. À l'époque précolombienne, les Amérindiens ont intensément modifié la physionomie de cet environnement en creusant des canaux, élevant des chemins et, surtout, en construisant d'innombrables buttes agricoles.

Ces champs surélevés sont de formes très variables : rondes, carrées, rectangulaires, ovales ou allongées. Leurs dimensions vont de 50 cm de diamètre à plusieurs dizaines de mètres de long, pour une hauteur de 30 à 100 cm . Ils sont disposés le long des barres sableuses, dans les talwegs, dans les dépressions inondées ou sur les savanes inondables, totalement sèches en août. La carte des terrassements précolombiens du littoral guyanais, aujourd'hui complète, indique que la plupart des aires inondables ont ainsi été profondément transformées par les Amérindiens.

  Accueil
  Expositions d'archéologie
    Expositions d'ethnologie
 
  Expositions posters scientifiques
       
    Contacts
 

 
   
Maison René-Ginouvès. 21, allée de l'université, F-92023 Nanterre Cedex. Tél: 33 (0) 1 46 69 24 00 . Fax: 33 (0) 1 46 69 24 51