© Jacques Mercier

 

 

 

Distribution de l'espace de communication

 

D'autres voies de communication que le discours documentant des images, ou documenté par des images, s'offrent ou s'imposent parfois.

L'activité des théurgiens ou faiseurs de talismans est présentement proscrite par la société éthiopienne moderne et par son gouvernement. Mais l'archaïque et le novateur sont un. Les plus talentueux concepteurs et dessinateurs ont pris une place reconnue dans l'art contemporain international.

La présentation des œuvres dans les expositions artistiques se fait selon les schèmes des salons ou des temples à idole. D'où la gageure, de créer, pour une exposition de rouleaux protecteurs, des installations « analogiques » aptes à communiquer au visiteur la spécificité de la relation d'un usager à son rouleau (musée des arts d'Afrique et d'Océanie - M.A.A.O. 1992).
Peut-on aujourd'hui étudier et publier l'art chrétien éthiopien au seul nom de
« l'avancement de la science », alors que ses usagers souhaitent conserver un patrimoine, qu'ils connaissent au demeurant fort peu, et que la diffusion du savoir entraînera la vente ou le vol des objets les plus précieux ?
Que faire pour que l'art chrétien éthiopien ne connaisse pas le sort des autres arts africains ?