Gilles Mérault a tiré plusieurs milliers de photographies prises en Afrique par l’ethnologue Marcel Griaule (ou par ses collaborateurs français, pour les missions collectives de 1931-33 et de 1935). Il a travaillé à partir des pellicules Leica prêtées par Geneviève Calame-Griaule et ses tirages, ajoutés aux notes de terrain déjà archivées, ont permis d'enrichir le fonds Griaule, à la bibliothèque d’ethnologie de la Maison René-Ginouvès. Gilles Mérault expose ici une quarantaine de photographies, sélectionnées en fonction de ses “ coups de cœur ”. Les clichés correspondants remontent, pour une moitié, aux quatre grandes expéditions ethnographiques qui, sous la direction de Griaule, ont traversé l’Afrique : Dakar-Djibouti (1931-1933), Sahara-Soudan (1935), Sahara-Cameroun (1936-1937) et Niger-Lac Iro (1938-1939). Les autres photographies ont été prises par Griaule entre 1946 et 1952 au cours de ses missions successives chez les Dogon, les Bambara ou les Bozo, dans l’ex-Soudan français (l’actuel Mali).

Marcel Griaule (1898-1956).

Cet ethnologue, spécialiste de l’Éthiopie puis du pays dogon, est un des premiers ethnographes de métier. Dans les années trente, il organise à destination de l’Afrique de grandes expéditions ethnographiques, conçues à l’époque comme de vastes entreprises collectives d’enregistrement et de collecte. Entre 1946 et 1956, il centre définitivement ses recherches sur la cosmogonie dogon et devient le chef de file d’un courant d’anthropologie religieuse analysant la société à partir de la mythologie.

Tirages photo : Gilles Mérault,photographe (USR 3225), Nanterre.
Numérisation : Martine Esline, photographe (USR 3225), Nanterre.
Texte : Eric Joly.

© Marcel Griaule . La reproduction des photographies est interdite.