© : Henri-Paul Francfort

 

Cette fouille s'est déroulée sur le terrain en trois étapes : une reconnaissance et prise de températures pour sélectionner le Kourgane à fouiller ; une première campagne pour en sonder le potentiel, en particulier pour ce qui concerne la lentille de glace et les matières organiques qu'il pouvait recéler ; une troisième et dernière campagne au cours de laquelle il était indispensable de tout vider, sans la moindre possibilité de s'arrêter en cours d'opération. Pour maintenir la chaîne du froid, il a fallu parfois renoncer à la fouille classique et programmer une fouille en différé en découpant des blocs gelés à conserver au froid. Sur place il était nécessaire tantôt de garder le froid ou au contraire tantôt de dégeler pour ramollir, mais aussi d'humidifier le bois qui séchait vite, de prélever et nettoyer puis mettre au froid certains objets et fragments corporels, d'échantillonner et de tout relever aussi précisément que possible.