TRAJECTOIRES.
De la sédentarisation à l'état.
UMR 8215


Tutelles

CNRS
Université Paris 1


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

Partenaire

INRAP

Labex

Dynamiques Territoriales et spatiales

Labex Labex

Lieux

Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès
21 allée de l'Université
92023 Nanterre CEDEX

MAE

Ancienne Ecole
5 rue de la Mairie
02160 Cuiry-lès-Chaudardes

ASAVA

Accueil > Publications récentes > Actes de colloques

Fin des traditions danubiennes dans le Néolithique du Bassin parisien et de la Belgique (5100-4700 avant J.-C.). Autour des recherches de Claude Constantin

Sous la direction de L. Burnez-Lanotte, M. Ilett, P. Allard

Mémoires n° XLIV

Société Préhistorique Française

446 pages

Prix de vente : 45 €.


Deux objectifs indissociables ont présidé à l’organisation de ce colloque. L’un, rendre un hommage amical à Claude Constantin, l’autre, proposer des échanges sur les recherches récentes à propos de la fin des traditions danubiennes en Bassin parisien et en Belgique, en écho à la thèse soutenue par Claude Constantin en 1983 et aux travaux qu’il a menés depuis. Dans le cadre de la thématique chronologique, géographique et culturelle proposée, les participants ont été invités à travailler de manière spécifique sur les axes de recherches suivants : la construction de la séquence chronologique du Rubané et de la culture de Blicquy/ Villeneuve-Saint-Germain (BQ/VSG) avec la pratique des sériations des poteries sur base des associations dans des contextes définis, mais aussi, par la mise en perspective des différentes catégories de matériaux (architectures, sépultures, outils, parures, faunes), et ce, dans la diversité des évolutions régionales ; l’importance de l’actualité des recherches sur le terrain et celle d’un retour constant aux objets et aux contextes plutôt qu’aux représentations virtuelles ; à l’aide de méthodes interdisciplinaires d’observation rigoureuses, la détermination de faits techniques précis, de " détails " liés à des actions concrètes, qui contribuent de manière puissante à l’identification de codes de fabrication ou d’usage à signification culturelle, par exemple dans le cas du dégraissant osseux de la céramique du Limbourg et de la culture de Blicquy/Villeneuve-Saint-Germain, ou dans celui de la détermination de la provenance des matériaux des anneaux en pierre.

Voir en ligne : Société Préhistorique Française