Trophées. Études ethnologiques, indigénistes et amazonistes offertes à Patrick Menget

Trophées
Études ethnologiques, indigénistes et amazonistes offertes à Patrick Menget
Tomes 1 et 2

édité par Philippe Erikson (LESC)

Éditeur : Publications de la Société d’ethnologie, Nanterre
Collection Recherches américaines
Juillet 2016
ISBN-102365190189
ISBN-13 9782365190183
264 + 296 pages
format : 240 x 160 mm
Prix par volume : 21 €
Prix ensemble : 38 €

Commander l’ouvrage

Guerre, couvade, chamanisme, sorcellerie, chasse aux têtes, rituels funéraires et mythologie… Rédigés par certains des meilleurs spécialistes contemporains de l’ethnologie de l’Amazonie, les trente-trois textes réunis dans cet ouvrage nous éclairent, entre autres, sur ces thématiques classiques de l’américanisme tropical. Si l’ayahuasca, le venin de rainette (kampo), les sarbacanes, les ornements corporels, le cannibalisme rituel, les arts oratoires et les dilemmes inhérents aux premiers contacts avec les Blancs occupent le devant de la scène, les problématiques plus contemporaines transparaissent également dans les deux volumes de ce recueil, qu’il s’agisse de l’introduction du football dans les villages amérindiens ou de l’implication croissante des jeunes femmes dans la vie politique de communautés kayapo mobilisées contre l’implantation de barrages hydro-électriques sur leurs terres. Les questions d’éthique sont également très présentes dans ces « trophées » dédiés à Patrick Menget — figure pionnière de l’ethnologie et de l’indigénisme —, avec des contributions qui traitent de l’attitude à adopter face à la cruauté infligée aux animaux ou face aux difficultés rencontrées par les ethnologues qui s’immergent dans des univers conceptuels amazoniens aussi systématiquement fascinants que parfois déconcertants.

Auteur dédicataire

Ethnologue et indigéniste d’envergure internationale, Patrick Menget a démarré sa carrière à l’université Harvard, avant d’enseigner plus durablement à l’université de Paris 10 Nanterre puis, dans le sillage de Marcel Mauss, à l’École Pratique des Hautes Études. Il a également fondé et longtemps présidé la section française de l’ONG Survival International.

Spécialiste de parenté, d’histoire des idées et d’anthropologie religieuse, il a enquêté chez les Tzotzil de Chamula au Chiapas, les Kaliña au Surinam, les Kogi de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie et, surtout dans la région du Haut-Xingu, au Brésil, où il s’est tout particulièrement concentré sur une ethnie minoritaire de langue caribe : les Ikpeng.

Ses travaux précurseurs sur la couvade, l’onomastique, le chamanisme, les rituels et les trophées de guerre ont fait date, inspirant toute une génération d’américanistes dont un panel international s’est constitué pour lui offrir ce liber amicorum amazoniensis.

Contributeurs

Bruce Albert, Renato Athias, Laurent Barry, Jean-Michel Beaudet, Oiara Bonilla, Véronique Boyer, Mickael Brohan, Dominique Buchillet, Manuela Carneiro da Cunha, Frederico Delgado Rosa, Jérémy Deturche, Magda Helena Dziubinska, Hélène Erikson Weisbrod, Philippe Erikson, Carlos Fausto, Jean-Pierre Goulard, Marcos Guevara Berger, Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca, Vincent Hirtzel, Florent Kohler, Marc Lenaerts, Anne-Marie Losonczy, Rose-France de Farias Panet, Anne-Marie Peatrik, Anthony Seeger, Émilie Stoll,Márnio Teixeira-Pinto, Terence Turner (†), Valentina Vapnarsky, Emmanuel de Vienne, Eduardo Viveiros de Castro.


Sommaire

 

Volume I : couvade, terrains et engagements indigénistes

Philippe ERIKSON – Trophées : propos liminaires (I)

PREMIÈRE PARTIE : Autour d’une œuvre. Patrick Menget : ethnologue, enseignant et indigéniste

Eduardo VIVEIROS DE CASTRO – Qu’il était bon mon petit français… L’œuvre de Patrick Menget et le développement de l’amazonisme franco-brésilien (1997-2001).
Anthony Seeger – Une brève et traumatisante, mais somme toute heureuse rencontre avec Patrick Menget à l’université Harvard en 1967.
Marcos GUEVARA BERGER – Structuraliste, « malgré moi » : un parcours universitaire de Nanterre au Costa Rica.
Renato ATHIAS – Du Uaupès à Lutèce, et retour… : regard rétrospectif sur un parcours doctoral « nomade ».
Márnio TEIXEIRA-PINTO – Au regard des Autres : de quelques aspects de l’altérité dans l’ethnologie amazoniste.

DEUXIÈME PARTIE : Terrain, éthique et engagement ethnologique

Patrick MENGET – Des Txicão aux Ikpeng : une déambulation aléatoire du côté de l’anthropologie post-moderne.
Bruce ALBERT – Écrire « au nom des autres » : retour sur le pacte ethnographique.
Jean-Michel BEAUDET – « Qui a encore peur des Indiens aujourd’hui ? » : extraits de « Ya’e, marcher avec », mémoire de HDR rédigé sous le parrainage de Patrick Menget en 2011.
Florent KOHLER – « Bon à manger » : réflexion sur la cruauté non rituelle envers les reptiles dans l’Uaçá, bassin de l’Oyapock, Brésil.
Véronique BOYER – Quand le « terrain » ne se laisse pas construire : imprévus, tensions et rejets dans la relation ethnographique.
Hélène ERIKSON WEISBROD – Perles et déboires… : premiers (faux) pas sur le terrain matis.

TROISIÈME PARTIE : Histoire d’une idée : la couvade

Philippe ERIKSON – De la physiologie à la cosmologie : colliers, couvade et cordons ombilicaux chez les Matis (Amazonas, Brésil).
Emmanuel de VIENNE – Pleuvoir sur l’enfant : la couvade chez les Trumai du Xingu.
Rose-France de FARIAS PANET – Le « jeu » de la couvade dans la construction du corps chez les Canela du Brésil central.
Émilie STOLL – Tant de maîtres, temps de mal-être : inceste et couvade chez les riverains du bas-Tapajós (Amazonie brésilienne).
Anne-Marie PEATRIK – La couvade en Afrique de l’Est, un braconnage conceptuel.
Laurent BARRY – Telle mère, tel père… : le syndrome de la couvade des pères en Occident.
Frederico DELGADO ROSA – De l’ethnographie à l’intuition : Edward Tylor et l’universalité de l’animisme.

  

Volume II : guerre, chamanisme et rencontres interethniques

Philippe ERIKSON – Trophées : propos liminaires (II).

QUATRIÈME PARTIE : Guerre, mort et trophées

Patrick MENGET – Alliance et violence dans le haut Xingu.
Dominique BUCHILLET – Épidémies, guerres et esclavage : les causes de la dépopulation indigène au Brésil.
Marc LENAERTS – Les mots, la mort, les corps : un double langage amazonien.
Anne-Marie LOSONCZY – Le deuil de soi : corps, ombre et mort chez les Afro-Colombiens du Choco.
Vincent HIRTZEL –  Un coaffin en point de mire : chasse aux trophées et duel de flèches yurakaré en miroir.
Oiara BONILLA – Les Jobiri : peuple de guerriers ou guerriers d’un peuple : une énigme de l’ethno-histoire des Paumari (Amazonas, Brésil).
Magda Helena DZIUBINSKA – Le football : une nouvelle façon de faire la guerre en Amazonie ?
Mickaël BROHAN – Violence, chamanisme et eschatologie dans la mythologie des Cavineños (Amazonie bolivienne).

CINQUIÈME PARTIE : Mythes, culture, chamanisme et rencontres interethniques

Patrick MENGET – Pluralisme et culture.
Carlos FAUSTO – L’odeur des Blancs : les avatars de la culture chez les Kuikuro du haut Xingu.
Terence TURNER – Le « Movimento Mebengokre Nyre » : l’entrée des femmes, des jeunes et d’internet sur la scène politique des Kayapo Mentuktire.
Jean-Pierre GOULARD – Tupan dans tous ses états : un héros culturel peut-il devenir Dieu ?
Jérémy DETURCHE – Retour aux sources… : origine mythique et utilisation cynégétique du venin de rainette chez les Katukina du Biá.
Manuela CARNEIRO DA CUNHA – Le chamanisme amazonien, écho même du travail de traduction.
Valentina VAPNARSKY – Papageno en Mésoamérique : la poésie du jach maaya.
Andrea-Luz GUTIERREZ CHOQUEVILCA – Papageno au pied des Andes : deux mélopées rituelles runa d’Amazonie péruvienne.

Bibliographie de Patrick Menget.