Valentine ROUX – Structures de cuisson et période de transition : des choix instables avant sélection définitive

Structures de cuisson et période de transition : des choix instables avant sélection définitive

Valentine ROUX
Directrice de recherche au CNRS (PréTech)
Page personnelle

TRANSITIONS HISTORIQUES : rythmes, crises, héritages.
12e colloque annuel de la MAE

Retour aux vidéos


À Pachpadra, village de potiers hindous du Rajasthan (Inde), trois structures de cuisson co-existent : des cuissons ouvertes qui étaient utilisées autrefois par l’ensemble des potiers, des cuissons à enceinte et des fours à tirage ascendant qui sont utilisées depuis quelques années seulement. La répartition de ces structures n’est pas corrélée à des facteurs identitaires (organisation des potiers en deux principales sous-castes) ou à des facteurs de temps (adoption différée dans le temps des cuissons à enceinte et du four). En effet, ces structures de cuisson peuvent se succéder au sein d’une même unité d’habitation selon des choix différents d’un potier à l’autre : par exemple, l’un a adopté successivement le four et la cuisson à enceinte, pour finalement les abandonner et retourner à la cuisson ouverte ; un autre a adopté successivement la cuisson à enceinte et le four, puis a abandonné ce dernier pour adopter à nouveau la cuisson à enceinte. Cette situation souligne combien il est alors difficile d’analyser les choix des potiers en termes identitaires ou de rupture alors même qu’autrefois, les potiers de Pachpadra se différentiaient des autres groupes de la région par l’utilisation homogène d’un même type de cuisson ouverte. Ce cas d’étude illustre ce que l’on définirait en archéologie comme une période de transition pendant laquelle des éléments de la période passée sont présents tandis que des éléments de ce qui sera sélectionné dans le futur sont également présents, en attente d’être sélectionnés. Une situation comparable est ainsi décrite pour l’Obeid final (fin du 5ème millénaire) en Mésopotamie du nord avec la co-existence de cuissons ouverte, de cuissons à enceinte et de fours. A la période suivante, une seule structure de cuisson est présente, le four à tirage ascendant, trait désormais sélectionné et prédominant sur une aire géo-culturelle considérable.