WORSHIP SOUND SPACES

WORSHIP SOUND SPACES
Perception sonore des lieux de culte (dans différentes religions) par une approche multidisciplinaire anthropologique et acoustique

Colloque international, 3-4 Novembre 2015
Musée du quai Branly, salle de cinéma, inscription gratuite

Organisé par le Centre de recherche en Ethnomusicologie (CREM-LESC) du CNRS/Université Paris Ouest Nanterre, le Laboratoire MRTE de l’Université de Cergy et le Département de la recherche et de l’enseignement du Musée du quai Branly.

Comité d’organisation:
– Christine Guillebaud (CNRS, Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, LESC-CREM UMR 7186, Université Paris Ouest Nanterre)
– Frédéric Keck (Musée du quai Branly, Directeur du Département de la Recherche et de l’Enseignement)
– Catherine Lavandier (Laboratoire « Mobilités-Réseaux-Territoires-Environnement », LMRTE EA 4113, Université de Cergy-Pontoise)

INSCRIPTION GRATUITE
Nombre de place limité
Date limite d’inscription : 16 octobre 2015
Veuillez vous inscrire sur ce lien

Télécharger le programme


L’objectif de cette manifestation est d’explorer dans une approche transdisciplinaire diverses problématiques auxquelles sont confrontés les maîtres d’ouvrage lors de la construction ou de la réhabilitation des lieux de cultes dans différents contextes culturels. Construire ou réhabiliter de tels lieux ne devraient pas seulement répondre à des contingences imposées par le bâti, mais devrait également prendre en considération les pratiques, les perceptions et les attentes des différents acteurs et usagers des lieux (officiants, pratiquants, etc.).

  • Une première partie sera consacrée au culte comme « expérience sensible ». Cette thématique abordera les effets perçus dans les salles, comme la réverbérance, ou l’intelligibilité des énoncés vocaux, ainsi que l’influence de ces effets sur l’expérience multisensorielle vécue par les participants, sans négliger le sens du silence (ou à l’inverse de la saturation) dans de tels lieux.
  • Une seconde partie abordera l’espace cultuel en termes de « limites et frontières ». Cette thématique s’intéressera plutôt aux sources sonores et à la façon de les percevoir tant à l’intérieur du lieu qu’à l’extérieur, au travers d’espaces clos, imbriqués ou ouverts. Nous nous interrogerons sur la portée des messages sonores au sein des frontières architecturales mais aussi par-delà les murs.
  • Une troisième partie traitera des théorisations du sonore entre « le passé et le présent ». Cette thématique abordera les théories acoustiques, ensemble d’intentions initiales et de prescriptions sonores, qui se sont constituées à différentes époques au sujet des lieux de culte. C’est en s’appuyant sur ces sources écrites et sur leurs exégèses que certains acousticiens et architectes contemporains semblent aujourd’hui répondre aux enjeux de la préservation ou sont amenés à les reconstituer dans l’optique de la construction de nouveaux sites.

Ces trois thématiques seront systématiquement abordées par au moins deux approches complémentaires associant sciences humaines et sciences de l’ingénieur. Ils seront déclinés dans différents contextes culturels avec leurs significations propres.

Mots-clés : Perception sonore, environnement, église, mosquée, temple hindou, architecture, anthropologie du sonore, acoustique