Ecritures

Publications

Collections

Écritures

Directrice de collection : Brigitte Baptandier



La collection « Écritures » abordera aussi bien les relations de l’écrit avec la genèse (corps et cosmos) et la divination, que le processus de création artistique (cinéma, théâtre, littérature) ou technique (architecture). On y examinera les pratiques rituelles particulières (chamanisme, invention d’écriture), comme la manœuvre d’États détenteurs de la norme graphique pour maintenir sous leur autorité les groupes « minoritaires » ou les individus (femmes, enfants) désireux de s’en affranchir et qui les débordent par des pratiques jugées dès lors coupables. On envisagera la question du destin et des autobiographies. On considérera tant les pratiques d’écriture que la mise en texte. On envisagera les textes comme objets anthropologiques et l’on examinera la spécificité de l’anthropologie menée au sein des sociétés dites « à écriture ». Mais on cherchera aussi à comprendre en quoi l’écriture fait question. Quel est le degré de réalité qui lui est accordé ? Qu’est-ce que le souffle versus la voix comme distincte de la parole ? Qu’est-ce que le souffle versus l’écrit ? Qu’est-ce que l’écriture, y compris un simple tracé, un simple geste ou une simple matérialisation ? Qu’est-ce qu’une image ? Un corps, un texte ? Qu’est-ce que parler versus le silence ? Qu’est-ce que parler versus l’écrit ?
Ecritures - Écrits Écrits (2018) - Alfonso M. García Téllez
Manuscrits à miniatures otomi (Mexique) - ISBN 978-2-36519-027-5 - 320 p. / 25€

Alfonso Margarito García Téllez, chamane réputé, est l’auteur de quatre livres restituant les traditions orales de son peuple, les Otomi de la Sierra Madre orientale, au Mexique. Rédigés dans l’espagnol régional en usage à San Pablito, ils réunissent sous la forme de miniatures en papier découpé les nombreuses entités d’un panthéon hors du commun : les divinités otomi y côtoient l’empereur aztèque Moctezuma et aussi Jésus Christ. Remarquables à plus d’un titre, ces ouvrages pliés en accordéon, confectionnés à la main depuis les années 1970, sont destinés au marché de l’artisanat. Les Otomi sont en effet renommés pour avoir conservé des techniques préhispaniques de fabrication du papier. Il n’était pas question en revanche, jusque-là, d’utiliser ce papier pour écrire ni faire des livres, et ce n’est pas le moindre intérêt de l’œuvre d’Alfonso García que d’avoir détourné de son usage rituel cet artefact indispensable aux pratiques thérapeutiques, aux cérémonies de fertilité agraire et aux actes de sorcellerie. Chaque exemplaire de ces livres manuscrits est unique et diffère légèrement de tous les autres, brouillant ainsi l’opposition classique entre l’oral supposé instable et l’écrit supposé immuable. Ici se joue de manière très singulière un glissement de l’oralité à l’écriture, en même temps que s’élabore un compte rendu de sa culture par un Otomi, qui devient ainsi auteur à part entière.
La présente édition propose la reproduction en fac-similé et la traduction en français des quatre livres canoniques d’Alfonso M. García Téllez : Histoire de la guérison des ancêtres Procédure de l’offrande pour demander la pluie Histoire d’une habitation nécessitant une offrande au Saint Foyer Histoire du symbole de l’aigle
Traduction et préface de Pierre Déléage, postface de Jacques Galinier Acheter


Ecritures - Le Parler des dieux Le Parler des dieux (2015) - Marine Carrin
Le discours rituel santal entre l’oral et l’écrit (Inde) - ISBN 978-2-36519-012-1 -
384 p. / 25€


Gens de la parole, les Santal, l’un des groupes adivasi (tribal) dominants de l’Inde, vivant au Jharkhand, utilisent le symbolisme langagier des situations quotidiennes pour interpréter les signes cachés par les divinités à l’intention des humains. Leur art oratoire quotidien s’oppose aux invocations réservées aux prêtres-devins, lesquels pratiquent également une forme d’écriture rituelle. Au XIXe siècle, au contact des missionnaires scandinaves, les Santal "entrent en écriture" une première fois. Ils se l’approprient comme une magie pour tenter d’échapper tant à l’influence des chrétiens qu’à celle des hindous. Dans les années trente, un prophète, Ragunath Murmu, réussit à diffuser une écriture propre aux Santal, l’ol chiki, que lui auraient révélée les divinités. Le passage de l’oral à l’écrit a contribué à rendre les Santal conscients de leur savoir religieux et favorisé la revalorisation des savoirs indigènes. Surtout, les processus d’entrée en écriture ont permis aux Santal de s’affirmer comme les sujets de leur propre histoire et de renforcer leur identité dans l’Inde d’aujourd’hui. Acheter


Ecritures - Versets chamaniques Versets chamaniques (2013) - Aurélie Névot
Le livre du sacrifice à la Terre [Textes rituels du Yunnan, Chine] - 256 p. - ISBN 9e8-2-36519-001-5 / 19 €

Certaines minorités chinoises disposent d’écritures particulières. Celle des Yi du Yunnan, rituelle et secrète, est l’apanage des Maîtres de la psalmodie, bimo. Ces chamanes disent voyager dans le cosmos et communiquer avec les esprits par la mise en voix de leurs manuscrits. Une relation de consubstantialité étant établie entre textes et bimo, chacun possède ses écrits en propre qui constituent des exemplaires uniques. C’est le cas des quarante textes rassemblés par bimo Li sous l’intitulé Livre du sacrifice à la terre. Ils se rapportent au culte territorial midje de son village, rituel annuel accompli au terme des récoltes d’automne pour célébrer les ancêtres fondateurs. La traduction, l’annotation et l’analyse de ces versets chamaniques permettent d’explorer l’univers rituel des Yi et d’accéder à leurs représentations du monde. Acheter